Clôture du 7e Séminaire de Haut Niveau sur la paix et la sécurité en Afrique : Une note d’optimisme !

0
660
Photo de famille entre les membres du gouvernement du Gabon et les participants.

Au sortir des deux jours de travaux (13 et 14 janvier 2020), les échanges se sont articulés sur les situations de conflit et les questions thématiques en Afrique pour, ainsi donner l’occasion au CPS (Conseil de Paix et de Sécurité), à l’A3, à la Commission de l’UA (Union Africaine), aux Nations Unies et aux partenaires de réfléchir et d’échanger des idées sur la manière efficiente de traiter conjointement les questions de paix et de sécurité en Afrique en vue de faciliter la mise en œuvre harmonieuse du programme phare de l’UA, à savoir faire taire les armes en Afrique, qui est également le thème de l’UA pour l’année 2020.

Les participants ont examinés les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations des précédents Séminaires de Haut niveau, y compris la formation du groupe A3 (Etats membres africains du Conseil de Paix et de Sécurité des Nations Unies), la présentation du coordinateur de l’A3, les canaux de coordination entre l’A3 à New York et leurs homologues à Addis-Abeba, ainsi que le rôle de la Commission de l’UA dans la facilitation d’une coordination efficace.

Au final, les travaux de ce 7e séminaire de Haut Niveau ont mis en avant les meilleurs moyens de renforcer les efforts de l’UA pour faire face à un certain nombre de questions et de défis en vue de renforcer le travail du CPS et le rôle de l’A3, dans le contexte de l’APSA (Architecture africaine de paix et de sécurité). C’est donc, sur note d’optimisme que les participants se sont séparés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here