CHU OWENDO/ Bilan des activités 2018. Des raisons d’être satisfait !

0
3846
Le centre hospitalier universitaire d'Owendo,.

Situé au sud de Libreville dans la commune d’Owendo, le centre Hospitalier Universitaire se trouve dans un bâtiment d’architecture moderne R+3 sur une superficie de 15. 450m2. Il  regroupe 24 services dans 6 bâtiments. Il a été conçu comme un centre national de référence en traumatologie et orthopédie avec des missions élargies. L’objectif étant  de répondre aux besoins sanitaires de la commune d’Owendo et de ses environs. Plus de 1 800 000 ont bénéficié des prestations du CHUO dont la  capacité d’accueil est de 138 lits, 56 orthopédie- traumatologie, 27 gynéco- obstétrique, 19 pôles têtes et cous, 10 réanimations, 16 urgences, 10 néonatologies et 3 couveuses.

Les défis du Dr Elise Eyeang Obame, Directeur général de ladite structure, visent à atteindre un niveau de qualité  digne d’approbation. L’hôpital étant une référence dans la sous- région. Le Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo est régi par un texte portant création et organisation  de la structure à partir du décret n°000178/PR/MSF du 09 juillet 2018,fixant les statuts du Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo.

Parlant des statistiques de l’année achevée, on peut dire que l’activité chirurgicale a été principalement dominée par des spécialistes de la gynéco- obstétrique de l’ordre de 30 %, de la trauma- orthopédie de  34% et la de la chirurgie viscérale à hauteur de 12%. Ces trois spécialités assurent 80% des interventions au bloc.

La campagne chirurgicale d’ophtalmologie vision pour tous a mobilisé 31737 consultations et 3013 interventions. Depuis l’ouverture du CHUO en 2016, le service du bloc opératoire totalise à ce jour 7186 interventions chirurgicales. L’activité a été intensifiée  par le lancement de la campagne chirurgicale d’ophtalmologie (de avril à septembre) qui a permis de réaliser 3013 interventions d’où les 4309 interventions enregistrées en 2018.

Le service pour le bloc opératoire a, quant à lui, réalisé, pour le compte de l’année 2018, 1296 opérations chirurgicales  avec en moyenne 108 interventions par mois. Ce chiffre est en baisse de -4,4% par rapport à l’année 2017 où l’on a compté 1356 interventions. Dans l’ensemble, l’évolution des intervenants est décroissante. Le service du bloc a également  accueilli la campagne chirurgicale d’ophtalmologie qui s’est déroulée d’avril à septembre et au cours de laquelle 3013 interventions ont été réalisées.

S’agissant de  la mortalité hospitalière, on dénombre 6096 malades admis dans les services des hospitalisations. L’analyse montre qu’il y a eu 67 décès, soit un taux de mortalité de 1, 09% en moyenne. Le nombre de décès survenus dans les services a augmenté de 6,34% par rapport à 2017. Le CHUO a enregistré 42251 personnes qui ont eu recours au moins, une fois, à une consultation chez un médecin. Les services les plus sollicités sont principalement l’ORL 17,7% ,la mortalité 16, 3%, la  gynécologie 15, 5%.

La capacité litière du CHUO est de  134 lits d’hôpital qui fournissent des informations sur sa capacité en matière de soins de santé, c’est-à-dire sur le nombre maximal de patients pouvant être soignés. Dans l’ensemble, les défis restent nombreux tant la sollicitation du public pour les services de soins, d’opérations multiformes et d’hospitalisations met la structure en droit de répondre à ces défis et justifier son rang de meilleure structure de la sous région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here