Bruno Ben Moubamba lance le mouvement social pour lutter contre les mesures d’austérité.

0
1157
Bruno Ben Moubamba, président de l'ACR.

Bruno Ben Moubamba, président de l’alliance pour le changement et le renouveau a appelé la jeunesse gabonaise a intégré le mouvement social pour aboutir à un changement radical dans le pays, lors d’un échange avec un groupe de jeunes étudiants, ce mercredi au siège dudit parti.

”Levez-vous pacifiquement pour dire non aux mesures d’austérité et faire reculer le gouvernement ” a déclaré Bruno Ben Moubamba, à l’endroit des jeunes.

L’objectif de  l’appel lancé par le leader du ACR consiste dans un premier temps à éveiller les consciences afin d’amener   la population particulièrement  la jeunesse a rejeté les décisions du conseil des ministres  du 21 juin dernier prises par le gouvernement.ces décisions, selon le président de l’ACR sont suicidaires et portent préjudices au pays et au peuple gabonais.

L’ancien vice-premier ministre  a toutefois appelé les jeunes a manifesté de manière pacifique dans les rues, leur mécontentement  sans casser, ni brûler.

Pour lui, les décisions prises mettent en mal l’avenir de la jeunesse car elle consiste a geler les recrutement à la fonction publique, les concours dans les grandes écoles pour une durée de trois ans. Elles sont lit favorable au chômage et la précarisation des jeunes.

En lançant le mouvement social, boycott pacifique pour faire reculer les mesures d’austérité gouvernementale, il invite par ailleurs  l’ensemble de la nouvelle génération à se joindre à  Dynamique Unitaire (syndicat) qui convoque ce jeudi 02 un grand rassemblement pour protester contre les mesures gouvernementales.

Il faut par ailleurs rappeler que cette rencontre entre les étudiants et le président de l’ACR a été très enrichissante pour ces apprenants, qui ont souhaité que le message de l’originaire de Moabi intègre les esprits de tous les jeunes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here