Baisse des prix de vente des produits pétroliers : Enfin une bonne résolution !

0
779

Dans un courrier numéro 00-069 MEF/MPGHM/CNPPP/ST en date du 31 mars 2020, dont l’objet est la fixation des prix de vente des produits pétroliers aux consommateurs pour avril 2020, le ministère de l’Economie et des Finances recommande aux Directeurs Généraux de Total Marketing Gabon, Ola Energy Gabon, Vivo Energy Gabon, Petro Gabon, Gab’Oil de respecter la réglementation en vigueur à cet effet.

Aussi, en application des dispositions du décret numéro 274 PR/MPH du 21 mai 2015, portant réorganisation de la Commission Nationale des Prix des Produits Pétroliers en République Gabonaise, et de l’arrêté numéro 000027/MEPPDDCPIPP/MPGH du 9 avril 2019, déterminant les modalités de fixation des éléments de la structure des prix des produits pétroliers mis à la consommation et instituant les carburants industriels et les carburants réseaux en République Gabonaise, voici les prix de vente des produits pétroliers aux consommateurs pour le mois d’avril 2019 :

Essence : Prix Réseau (stations-services) à 650 francs CFA le litre ; Prix hors réseaux (les industriels) à 635 francs CFA le litre.

Gasoil : Prix Réseau (stations-services) à 585 francs CFA le litre ; Prix hors réseaux (les industriels) à 630 francs CFA le litre.

Gaz butane : 5950 francs CFA la bouteille de 12,5 kilogrammes.

Pétrole : Pétrole lampant à 450 francs CFA le litre ; Pétrole industriel à 450 francs CFA le litre.

Le coronavirus n’est pas étranger à l’enclenchement de ce dispositif, et par conséquent des répercussions de l’économie chinoise dans le reste du monde. En effet, la Chine représente plus de 16 % du PIB mondial et 30 % de la production industrielle de la planète. Il est surtout le premier importateur et le deuxième consommateur de pétrole du monde.

Cette baisse substantielle des prix de vente des produits pétroliers s’explique donc, par le fait que les prix des carburants varient en fonction du taux de change euro-dollar, des taxes, des stocks de produits pétroliers et surtout de la demande et donc du cours du baril de pétrole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here