Afrique du Sud : Winnie Mandela est morte.

0
843
Décès de Winnie Mandela.

Winnie Mandela, l’ex-épouse du premier président sud-africain noir Nelson Mandela, est décédée lundi à l’âge de 81 ans des suites “d’une longue maladie”, suscitant une pluie d’hommages pour la “mère de la nation” au parcours toutefois controversé.

C’est avec une grande tristesse que nous informons le public que Mme Winnie Madikizela Mandela est décédée à l’hôpital Milpark de Johannesburg lundi 2 avril”, a déclaré Victor Dlamini dans un communiqué.

“Elle est décédée des suites d’une longue maladie, pour laquelle elle a été hospitalisée à plusieurs reprises depuis le début de l’année. Elle est partie en paix en tout début d’après-midi lundi, entourée de sa famille”, a-t-il ajouté.

Winnie Madikizela Mandela, qui “était l’une des plus grandes icônes de la lutte contre l’apartheid, s’est battue vaillamment contre le régime de l’apartheid et a sacrifié sa vie pour la liberté de l’Afrique du Sud“, a-t-il souligné.

Le Congrès national africain (ANC, au pouvoir), fer de lance de la lutte contre le régime ségrégationniste, a salué, par la voix de l’un de ses responsables Mbalula Fikile, une femme qui “symbolisait la force, la résistance et une âme éternelle de la liberté”.

Elle s’est battue sans relâche pour que nous ayons une société juste et égalitaire. Elle a consacré sa vie au service du peuple africain”, a-t-il insisté.

Le prix Nobel de la paix Desmond Tutu a salué un “symbole majeur” de la lutte anti-apartheid.

‘’ Elle a refusé de céder face à l’incarcération de son mari, le harcèlement perpétuel de sa famille par les forces de sécurité, les détentions, les interdictions et son bannissement. Son attitude de défi m’a profondément inspiré, ainsi que des générations de militants“, a déclaré l’ancien archevêque anglican sud-africain, ami proche de feu Nelson Mandela.

C’est en 1958 que celle que l’on surnomme affectueusement “Winnie”, une flamboyante jeune femme au caractère trempé, épouse Nelson Mandela.

Mais très vite le couple est séparé par les activités politiques croissantes de Nelson Mandela, qui est condamné en 1964 à la prison à perpétuité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here