Accord trouvé entre Antananarivo et Malabo sur le Covid-Organics.

0
794
Une vue aérienne de la zone d'Angondjé dans la commune d'Akanda

Après qu’une délégation équato-guinéenne, se soit déplacé pour Antananarivo, capitale de Madagascar, la semaine dernière, afin de négocier l’achat du remède du Covid-19, le Covid-Organics mis sur pied par l’Institut malgache des recherches appliquées (IMRA), un accord a finalement été trouvé, entre Antananrivo et Malabo ce jeudi 30 avril 2020.

En effet, la délégation équato-guinéenne, du ministère de la santé, a annoncé sur une chaine locale, qu’une importante quantité de cet antidote, leur a été accordé. Ce dernier, va permettre aux populations de Guinée-Equatoriale de bénéficier des mesures de préventions digne de ce nom, pour ce qui des personnes non infectées, et d’un traitement favorable, pour ce qui des cas atteints du virus.

À cela, il faut toutefois souligner que le gouvernement équato-guinéen, a débloqué une centaine de milliards de francs CFA, afin de rentrer en possession de cet antidote, dont la valeur estimée, vaut bien plus que ça.

Pour information, l’artemisia ou l’«absinthe chinoise» de Madagascar connaît un regain d’intérêt de Tananarive à Dakar. Toutefois, si la plante fait l’objet de nouvelles observations cliniques pour un usage prophylactique, le Covid-Organics n’est pas un médicament assure Charles Andrianjara, directeur de l’IMRA.

Les autorités équato-guinéennes, ont regagné Malabo, avec un message plus que satisfaisant, au vu de la mission effectuée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here