Ali Bongo Ondimba prépare son retour.

0
1811
Ali Bongo Ondimba, président du Gabon prononçant le discours du 8 juin 2019.

Au regard d’une suite mouvementée d’événements marquants l’actualité nationale ces derniers temps, suite à la tentative du coup d’État manqué du lieutenant Kelly Ondo Obiang et ses hommes, l’élection du bureau de l’Assemblée nationale et dans l’attente de la formation d’un nouveau gouvernement, le Président de la République ; que l’on dit de plus en plus aux mieux de sa forme, aux dires du porte-parole de la Présidence de la République, Ike Ngouoni Oyouomi et celui du gouvernement, Guy Bertrand Mapangou ; Ali Bongo Ondimba devrait être de retour au pays comme le déclarait le chef de l’Etat dans le traditionnel discours à la nation du 31 décembre dernier :”Aujourd’hui comme vous pouvez le constater, je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite”.

Certaines sources estiment, en effet, que le chef de l’Etat pourrait regagner le Gabon au courant de la semaine prochaine. C’est dire que les membres du gouvernement devront prêter serment à Libreville, et non plus à Rabat comme préalablement établi.

Dans la vidéo diffusée à l’occasion de son adresse au peuple gabonais, Ali Bongo Ondimba qui, jusque-là depuis son hospitalisation du 24 octobre à Ryad, ne s’était pas encore prononcer officiellement, pour clôturer une flopée de rumeurs, faisant état de son décès.

L’absence du pays du Président de la République n’a eu de cesse d’alimenter les débats de ragots et lieux de propagande gratuits.
Le message à la nation d’Ali Bongo Ondimba à été l’occasion de calmer le jeu ainsi l’imbroglio sur la “vacance” du pouvoir et les ambitions des uns et autres suite à la convalescence du Président de la République.

Les “jouisseurs” dans le camp de la majorité et celui de l’opposition ont, à travers cette diffusion, vu leurs songes et rêveries se briser d’un coup. A preuve, Ali Bongo Ondimba dans toutes ses capacités a confirmé par vidéo qu’il reste toujours aux commandes du Gabon. Un discours opportun pour remobiliser le camp présidentiel pour les batailles à venir, notamment ceux qui véritablement adhèrent à la politique impulsée par Ali Bongo Ondimba. Qui certainement, à l’occasion, va dès son retour au pays impulsera dans ses rangs de profondes mutations et réformes eu égard aux failles observées en l’absence en son absence, avec les guerres de clans qui se sont déclenchées autour d’une prétendue succession (…).

Jean Ping qui avait aiguisé des appétits gargantuesques dans son discours du 3 novembre pour appelé ses partisans au rassemblement et à l’instauration d’une nouvelle République attendra toujours (…).
Les investisseurs étrangers déjà implantés et ceux désirant s’installer au Gabon sont désormais situé pour ne plus craindre une hypothétique instabilité du pays qui leur était distillé.

Le doute sur l’état de santé d’Ali Bongo Ondimba, l’indisponibilité et la vacance du pouvoir sont en définitive, clos dans les débats. Seuls questionnements encore pendants : Combien de temps durera le temps de convalescence du chef de l’État ? Le chef de l’État a-t-il déjà récupéré au mieux de sa forme habituelle, l’ensemble de ses facultés physiques ?
De toutes les façons, Ali Bongo Ondimba dans son message à la nation, à tenu à lever l’ensemble des équivoques :”Je continuerai à mettre mon énergie et toutes mes forces au service de notre pays et à l’amélioration des conditions de vie des gabonais”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here