Gabon: Bilie By Nzé nouveau Premier ministre, que retenir de l’homme?

0
305
Alain Claude Bilié-By-Nze, nouveau Premier ministre

L’annonce a été faite ce lundi 9 janvier 2023. Ainsi, son implication dans la réélection d’Ali Bongo en 2016. Nous vous le disions déjà lors d’un article datant du 24 janvier 2020, que Billie By Nzé était un potentiel premier ministre aujourd’hui s’est chose faite. Occasion pour la rédaction de 7joursinfo de revenir sur le parcours de l’homme.

Né à Makokou le 16 septembre 1967, Alain-Claude Billie By Nzéest un enfant issu d’une fratie de seize enfants. Ancien cadet de la police de l’ESCAP à Libreville sur proposition du paternel qui avait déjà tracé son avenir, le jeune homme va précipiter son destin de façon spectaculaire, et rabattre toutes les cartes de la volonté paternelle.et c’est loin d’être fini. 

Ancien leader estudiantin, il fera ses premier pas « coups » dans ce monde associatif lorsqu’il crée le syndicat des étudiants gabonais(SEG), né dans la mouvance du chaudron des années 1990. Le jeune Alain-Claude Billie By Nzé, était la face émergée du grand iceberg Paul Mba Abessolo, leader des Bûcherons, dont les prêches donnaient du tournis au pouvoir Omarien.

La rencontre avec Paul Mba Abessolo en 1992 sera le début de son initiation en politique. Les deux étant des communicants exceptionnels. L’un capable d’haranguer les heures durant les étudiants. L’autre, pouvant faire des s de plus de 6 heures à l’église ou sur une estrade, tenant la foule en haleine.

Les  évènements de l’université en 1994 avec l’affaire du recteur feront  de lui le responsable. Moral de  fait. Car leader estudiantin et taxé d’opposant. Il est exclu en Maîtrise  de lettres modernes alors qu’il préparait un mémoire sur Sony Labou Tansy intitulé » Sexe, sang et pouvoir ».

L’histoire de ce Tycoon est à lui seul un roman. Mais son destin  va prendre une autre tournure des 2006, année où il devient député de Makokou et ministre délégué auprès du ministre des Transports et de l’Aviation civile, Pierre-Claver Maganga Moussavou, pour le compte du RPG de Mba Abessolo. Leur compagnonnage, vieux de de plus de vingt ans, prend fin en 2010. Exclu du RPG pour avoir voté la confiance du premier Ministre de l’époque de Paul Mba Abessolo. En 2011, il est « battu » par feu Emmanuel Issozet Ngondet. L’année suivante, il est nommé Porte-parole de la présidence de la république  puis en 2015, il est ministre de la communication , Porte-parole du gouvernement après avoir rejoint deux ans plus tôt, les rangs du PDG.

Sa fidélité à Ali Bongo Ondimba sera prouvée en 2016, lors de la présidentielle. Il va porter le pouvoir en le défendant à l’intérieur comme à l’extérieur devant les opposants et les hierarques du PDG ébahis. Il va « Doper » son poulain d’une victoire d’une victoire que certains lui constestaient , y compris au seins même de son propre parti où certains vers, longtemps tapis dans le fruit , ont surgi.

Initiateur du Mogabo, une association de soutien à Ali Bongo à Ali Bongo Ondimba , Alain Claude Bilie By Nzé va s’atteler à donner vie à la politique du chef de l’Etat en bute aux lourdeurs multiformes. Après l’ave d’Ali, Bilie By Nzé va avoir une attitude de retrait et de prudence face aux clans qui se dispute le contrôle du bord de mer. Ne reconnaissant en Brice Laccruche  Alihanga un quelconque talent politique , leurs rapports , jusqu’à sa chute, seront toujours en clir-obscur. Au sujet de l’Ajev,  Bilie confiera à quelqu’un que « ce sont des enfants qui jouent avec, entre leurs mains, le bouton nucléair ». La suite des faits lui a donné raison.

Jeune et profondement inscrit dans l’innovation, ses passages dans les ministères à lui confiés ont toujours laisséplace à l’innovation.  En 2016, c’est lui qui crée Gabon 24, redefinit la RTG en Gabon première. Il met en place la redevance audiovisuelle(RAC) qui donne du baume au média d’Etat. A la culture, les artistes  et écrivains avaient commencé à percevoir  les droits d’auteurs. Des écrivains ont pu, grâce au ministre, voyagé  aux frais de l’Etat, assister au salon du livre à Paris et Génève. Aux  affaires étrangères, il était à l’avant-garde de l’image du Gabon à l’étranger  où il portait sa voix.  Le 16 juillet 2020 par décret du président de la république, Alain-Claude Bilie By Nzé est nommé ministre d’Etat, ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques . En mars 2022, il est nommé Porte-parole du gouvernement en gardant les deux départements  ministériels. En décembre 2022, il passe comme Vice-premier ministre, ministre de l’Energie et des ressources Hydrauliques. Son implication dans la réelection d’Ali Bongo Ondimba en 2016, vient d’être reconnue comme nouveau premier Ministre du Gabon. Devant les atermoiements des nouveaux occupants du bord de mer, Bilie By Nzé vient d’avoir une fois de plus la confiance d’Ali Bongo Ondimba, Bilie By Nzé fait désormais l’affaire, mais pour combien de temps ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here