Ali Bongo Ondimba : quand l’ennui pousse à la balade.

0
4526
Ali Bongo Ondimba dans une voiture sport noire

Lasser de ses bureaux feutrés, et même du décor de son domicile, le président Gabonais Ali Bongo Ondimba a décidé d’effectuer sa première sortie après la nuit des casseroles du mercredi 17 février qui a enregistré deux morts, conséquence de la grogne des populations contre les mesures restrictives sur la lutte contre la pandémie du coronavirus du gouvernement.

Assis côté passager dans une voiture sport, habillé en boubou haoussa noir, l’homme a été aperçu dans une indifférence totale au quartier glass dans le quatrième arrondissement de Libreville. Seule la présence de deux motards réquisitionnés pour la circonstance, ont attiré l’attention des usagers qui vaquaient à leur occupation en ce samedi 27 février.

Au lieu de profiter de sa convalescence post-accident cardio vasculaire cérébrale (AVC) de Ryad en 2018, Ali Bongo Ondimba a trouvé comme distraction, venir semer l’embouteillage sur l’axe rénovation-échangeur de Lalala à droite. Au moment où le peuple gabonais a besoin de lui pour sortir de sa précarité quotidienne, il n’y a pas d’embellie en vue. Que dire de la relance économique, où les entreprises ont déjà mis la clé sous le paillasson. Les visites se multiplient, mais le quotidien des Gabonais ne change pas. Ne dit-on pas que le repos permet au corps de pouvoir récupérer !

Mr le président, que dire ? Que faire ? Le peuple attend de vous des actes concrets et non des balades qui n’apportent rien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here