CAN de Beach Soccer : Le Sénégal plus proche d’un quatrième titre consécutif.

0
200
L'assurance de l'équipe du Sénégal avec sa qualification logique pour la finale

Le Sénégal a franchi une étape importante vers la revalidation du titre, après avoir battu ses hôtes 3-2 lors de la deuxième demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer Mozambique 2022.

Nelson (10′ et 21′) a inscrit le doublé mozambicain, tandis que Souleymane Coly (1-2) et Babacar Fall (2-2) ont égalisé pour les Sénégalais, Mamadou Sylla inscrivant le troisième but.

Les Lions de la Teranga affronteront l’Egypte à 15h30 (heure locale), en finale vendredi. Les Pharaons ont battu le Maroc 5-4 dans l’autre demi-finale. Ce sera la première fois que l’Egypte n’a pas encore soulevé le trophée tant convoité. Ce sera aussi la rediffusion de la finale disputée entre l’Egypte et le Sénégal, en Coupe COSAFA, en préparation de la CAN Beach Soccer. Le Sénégal a pris le dessus sur les Egyptiens 5-4.

Pendant ce temps, dans le barrage pour la troisième place, les hôtes affrontent les Marocains, également vendredi, alors qu’il est 14h00 (heure locale).

L’Ouganda a terminé le tournoi avec une cinquième place honorable au classement général après avoir battu ses homologues malawiens 4-1 aujourd’hui lors d’une séance de tirs au but après 6-6 en prolongation.

Ce match visait à qualifier les cinquième et sixième places de la compétition. Un format mis en place pour permettre aux équipes de jouer le plus de matchs possible.

Ce fut un match dramatique et intense du début à la fin. En phase de groupes, les Ougandais ont été éliminés de la course au titre par les Pharaons, tandis que le Malawi est tombé aux pieds du Maroc.

Il s’agissait de la troisième rencontre entre le Mozambique et le Sénégal. Le premier était lors de la finale qui s’est tenue en mai, où le Mozambique a perdu 5-4.

La seconde, en septembre de cette année, où les Mozambicains ont affronté les Sénégalais et perdu, par 5-4, dans un match inséré dans la Coupe COSAFA-2022, disputée en septembre à Durban, en Afrique du Sud.

Les Sénégalais sont arrivés à Vilankulo en tant que triples champions, après avoir gagné en 2016, 2018 et 2021. Pour atteindre la CAN, ils ont éliminé le Cameroun par un total de 16-4 après avoir gagné, 7-3, à domicile et 9-1, à l’extérieur.

Le Sénégal compte plusieurs joueurs de classe mondiale, dont le défenseur Ninou Diatta, qui a marqué 12 buts lors de la Coupe du monde d’octobre dernier en Russie, et les défenseurs centraux Laye Mandione et Raoul Mendy, qui ont tous deux marqué dix buts chacun lors du même tournoi.

Ce qu’ils ont dit :

L’entraîneur mozambicain Abineiro Ussaca

« On avait bien lu la leçon mais, à un moment donné, l’émotion a pris le dessus sur les joueurs. Nous avons commis des fautes inutiles dans des zones dangereuses et c’était crucial pour que le Sénégal gagne le match. Cependant, dans les matchs à haute pression, il est normal que des situations similaires se produisent. Le Sénégal est une meilleure équipe que nous. Ils ont cinq joueurs qui sont dans les dix meilleurs du monde. Il faut garder la tête haute et continuer à travailler pour atteindre un meilleur niveau que l’actuel ».

Mamadou Diallo, sélectionneur du Sénégal

“Nous faisions. C’était un match très difficile et ce n’était pas facile. Je suis content que nous l’ayons fait. Ce n’était pas facile parce que quand vous jouez avec le Mozambique, l’organisateur de ce tournoi, et ils n’ont jamais organisé quelque chose de la FIFA, c’est la première fois qu’ils le font, et ils voulaient gagner et pour nous, je savais que ce serait très difficile et je me suis préparé mes jeux et leur ai dit que ce serait difficile pour les joueurs, pour la fédération ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here