Zibi Abeghe Bertrand injustement condamné et bientôt blanchi ?

0
650
Bertand Zibi Abeghé lors de son passage devant les juges au tribunal de Libreville.

Accusé d’être impliqué dans les violences post-électorales d’aout 2016 qui ont secoué le Gabon, Bertrand Zibi Abeghe, ex-député du Parti démocratique gabonais (PDG), a été reconnu coupable de « violences et voies de fait » et « détention illégale d’arme à feu ». Il a néanmoins été relaxé des chefs d’accusation suivants : « instigation aux actes et manœuvre de nature à provoquer des troubles ou manifestations contre l’autorité de l’État » et « non-assistance à personne en danger ». 

En effet, pour la famille Bertrand Zibi Abeghe, la diaspora gabonaise des U.S.A, de France et du reste du monde, la société civile gabonaise, l’ex-député a été injustement condamné. Pour cela, ils ont décidés d’offrir une récompense de 10 millions (dix millions de francs cfa) à toute personne qui ramera les pièces à conviction d’une importance capitale dans l’éclatement de la vérité dans le martyr que subit Bertrand Zibi Abeghe.

Comment comprendre que la supposée arme retrouvée dans la chambre de Bertrand Zibi n’est plus la même présentée au tribunal ?

  • Où est le chargeur de cette arme présentée au tribunal ?
  • Ou sont passées les 5 cartouches (minutions) trouvées dans le chargeur supposé retrouvées chez Bertrand Zibi Abeghe ?
  • Qui a accès aux scellés du tribunal de Libreville ?
  • Qui peut faire disparaître des scellés au tribunal ?
  • Comment des pièces à conviction d’un dossier aussi important peuvent–elles disparaître ?
  • Où est l’arme de guerre initialement présentée ?
  • Où sont passées les cinq (5) balles, le chargeur et surtout la supposée arme ?

La famille de Bertrand Zibi Abeghe, la diaspora et son collectif d’actions du (GABON, France et U.S.A) ont saisis pour l’éclatement de la vérité, les polices scientifiques les plus importantes et performantes du monde à savoir : Interpol et le FBI qui ont accepté une expertise sur la série de l’arme retrouvée chez Bertrand Zibi Abeghe (numéro de série).

Interpol et le FBI sont prêts à fournir à la Justice gabonaise à titre gracieux ses informations capitales. Cependant, ses grandes Polices ont juste besoin des informations sur les numéros de séries.

Pour ce faire, la famille de Bertrand Zibi Abeghe, toutes les diasporas et le peuple gabonais ont collecté une somme de 10 millions (dix millions) de francs CFA qu’ils offrent gracieusement à toute personne de bonne foi qui pourra retrouver et apporter au tribunal de première instance de Libreville le scellés disparus : l’arme, les munitions et du chargeur disparus en son sein afin que le droit soit appliqué.

Le calvaire subit par Bertrand Zibi Abeghe depuis le 31 Aout 2016 n’a que trop duré. Que les magistrats gabonais sachent que la justice est rendue au nom du peuple gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here