Vote des Maires, coalition UN-RHM, on pleurniche.

0
266
Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi regrettant d'avoir participer aux élections de 2018.

La coalition Union Nationale-Rassemblement Héritage et Modernité assistera bien à la réunion du Conseil Municipal de dimanche 03 février prochain mais ne prendra pas part au vote des maires. C’est en substance ce qui ressort de la conférence de presse organisée hier jeudi 31 janvier à Akanda.

« Nous sommes la seule force politique de l’opposition au Pouvoir établi représentée au Conseil Municipal d’Akanda. Nous ne disposons pas de la majorité au sein du Conseil Municipal. Pour cette raison, nous ne présenterons aucune candidature aux différentes fonctions de Maire et de Maire-Adjoint au sein de l’exécutif municipal. Nous avons pris la décision de ne pas intervenir dans sa désignation. Nous serons bien présents à la réunion du Conseil Municipal de dimanche 03 février, mais nous y assisterons sans prendre part aux votes des Maires » a souligné Gaspart Ntoutume Ayi.

A la lecture de ces propos, on se demande encore une fois si l’opposition a sa place au Gabon. En fait pourquoi avoir été aux élections si c’est pour pleurnicher et revenir faire le mea culpa. Le peuple n’est pas dupe, le peuple comprend aujourd’hui qu’il vaut mieux demeurer avec ceux que nous connaissons avec leurs qualités et leurs défauts, il ne saurait faire confiance à ceux qui méprises leurs semblables d’hier.

Honnêteté et la probité voudrait qu’on se batte pour les idéaux que nous prônons. Faut-il seulement avoir la majorité pour participer au développement de son pays ? Par respect pour ces populations qui ont cru en la Coalition UN-RHM, il aurait été souhaitable de prendre part au vote. On peut ne pas avoir la majorité, mais être une force de proposition qui ferrait l’assentiment des uns et des autres dans la quête du mieux-être social. Cela sonne comme un trop plein d’égo.

En résumé, il ne fallait pas aller aux élections comme Nza-Nfe et garder la tête haute, mais le mal est fait, les électeurs ne vous comprendront jamais. Et pis Ntoutoume Ayi parle de contrôle de l’action de l’exécutif, quel contrôle pourriez-vous exercer messieur sur l’exécutif, si vous n’avez même pas pris part aux votes ? Mmmttchr ; allons manger simplement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here