Violences scolaires : Un surveillant poignardé par un élève à EPI.

0
1366

L’adolescent a asséné un coup de couteau au surveillant dans l’enceinte de l’établissement scolaire EPI de Nzeng-Ayong dans la commune de Libreville, après une violente altercation. Motif, l’agresseur aurait mal digérer l’ordre que lui a intimé sa victime de s’habiller correctement. Les faits se sont déroulés aux environs de 13 heures ce vendredi 7 février. Certainement que son discernement était altéré par des troubles psychiatriques.

Pour information, depuis deux décennies, ce phénomène de violence des jeunes dans les établissements scolaires est devenu une question de société. Les actes de violence scolaire sont désormais répertoriés. La violence, à l’intérieur ou à l’extérieur des institutions scolaires, est une donnée permanente de l’histoire de la jeunesse à travers les âges. La liste est impressionnante et comprend, outre rackets, affrontements entre bandes, viols.

La violence des jeunes au sein des établissements scolaires n’a donc rien de nouveau, comme d’ailleurs la violence des jeunes en général.

Ainsi, des mesures pour lutter contre les violences scolaires et sécuriser les établissements doivent être prises. Il s’agit notamment:

  • De la simplification des conseils de disciplines et du raccourcissement de leurs délais convocation ;
  • D’affréter des agents des forces de police ou de sécurité aux abords de certains établissements. Cela permettra la reconquête républicaine de certains territoires.

Il serait aussi pertinent, de responsabiliser les familles des élèves poly-exclus, avec l’établissement d’un protocole d’accompagnement et de responsabilisation des parents lorsque l’élève a fait l’objet de deux exclusions définitives au cours de la même année scolaire. Ce document devra faire état des engagements pris par les parents pour améliorer le comportement de leur enfant et les actions d’accompagnement mises en œuvre au sein de l’établissement.

Ceci, permettra aux enseignants et personnels de l’éducation victimes de violence d’être un peu moins seuls.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here