Vers programme de Gestion Durable de la Faune au Gabon.

0
111
Programme de gestion de la faune et de la flore.

Les partenaires de mise en œuvre du projet Gestion Durable de la Faune (Sustainable Wildlife Management – SWM) au Gabon, à savoir le Ministère des Eaux et Forêts en charge de l’Environnement et du Développement Durable (MEFEDD), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le Développement (CIRAD), ont eu l’occasion d’échanger lors d’une visite sur le site STFO du MEFEDD.

A l’initiative du MEFEDD, la visite a été conduite par la Secrétaire Générale Adjointe du MEFEDD, Madame Tatiana Raïssa Meboua Bithegue, et le Coordonnateur du Bureau Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale et Représentant au Gabon, Monsieur Hélder Muteia.

Cette rencontre a permis de discuter de l’opérationnalisation du projet qui, suite à la signature de l’accord FAO-MEFEDD en juillet 2018, débutera sous peu. Notamment, les partenaires ont échangé sur la possibilité d’installer un bureau dédié au Projet SWM à l’intérieur des locaux du STFO. Ces derniers abritent certains services de la Direction Générale de la Faune et des Aires Protégées (DGFAP) avec lesquels le Programme SWM sera appelé à collaborer (par exemple, la Direction de la commercialisation des produits cynégétiques, la Direction de la lutte contre le braconnage et la Direction des Études, de la Programmation et de la Communication).

Le programme SWM est une initiative du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) qui est financé par le 11ème Fonds européen de Développement. Il vise à concilier les enjeux de conservation de la faune avec ceux de la sécurité alimentaire tout en favorisant l’exploitation durable et légale de la faune par les communautés rurales.  Plus précisément, l’un des objectifs est de réduire la chasse à des niveaux durables tout en ajustant l’offre en protéines au profit des communautés.

Le projet SWM Gabon vise ainsi le développement d’un modèle de filière légale et courte de gibier dans une zone de faible densité humaine où l’exploitation de la faune sauvage contribue significativement à la sécurité alimentaire et économique des communautés rurales. Le Département sélectionné pour expérimenter cela sur le terrain est celui de Moloundou, autour de Lastourville. Pour faire face aux défis de taille que posent l’éradication de la faim et la conservation de la faune, le programme SWM vise une approche holistique (multisectorielle et multidisciplinaire) qui permettra de préserver le patrimoine culturel et naturel du Gabon. Comme dans tous les autres pays bénéficiaires, la maîtrise d’ouvrage du programme est assurée par la FAO tandis que la mise en œuvre du projet au Gabon est assurée par le CIRAD.

Les conclusions de la rencontre ont permis de poser les bases d’une solide collaboration entre les institutions partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here