SAPASS et le SYTAS entrent en grève ce lundi 2 décembre.

0
233
Assemblée générale du SAPASS.

C’est ce qui ressort de l’assemblée générale tenue le vendredi 30 novembre à la devanture de l’immeuble abritant le secrétariat général des affaires sociales sis à montagne sainte. Les agents de ce département réunissent au sein du syndicat autonome des personnels des affaires sociales ont décidé de rentrer en grève pour réclamer du gouvernement de Nkoghe Bekale la régularisation des situations administratives et l’amélioration des conditions de travail de ces derniers.

« Le SAPASS par ma voix a décidé de rentrer en grève illimitée à partir de lundi 2 décembre à cause de la non-considération du ministre de l’économie et des finances vis-à-vis des partenaires sociaux que nous sommes. Il n’est plus question pour nous de confier la gestion du Gabon entre les mains de ceux qui font la gabegie condamnée par le président de la République » a souligné Pierre Mintsa, secrétaire général du SAPASS.

Au sortir de l’assemblée générale, un mot d’ordre a été lancé en ce qui concerne la fermeture de tous les centres d’éducations préscolaires de Libreville et de l’arrière-pays, ainsi que toutes les haltes-garderies placées sous tutelle des services des affaires sociales.

Pour Pierre Mintsa, les difficultés que connaissent les fonctionnaires de ce département sont consécutives à l’arrivée du ministre de l’Économie et des finances Roger Owono Mba qui aurait mis en arrière-plan le volet social.

Le SAPASS revendique aussi la perception des fonds communs qui devraient logiquement leur revenir du fait d’avoir collé les affaires sociales aux régies financières. L’octroi des postes budgétaires à tous ceux qui sont en attente dans toutes les administrations et pour clôturer le tous, il exige le paiement des arriérés de la prime d’incitation à la performance (PIP).

Il faut également retenir que le bureau du SAPASS et du SYTAS ont également une séance de travail avec le ministre Madeleine Berre le lundi 2 décembre. Une invitation faite par le membre du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here