Rentrée de la 24ème promotion de l’Ecole d’état-major de Libreville (EEML).

0
114
Une vue de la 24ème promotion et l'équipe pédagogique.

Le 16 septembre dernier, la 24ème promotion de l’EEML a effectué sa rentrée académique. Les 62 stagiaires, représentant 17 nationalités (Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo), ont fait connaissance avec leur équipe pédagogique et leur nouvel environnement.

Après quelques jours dédiés aux formalités administratives et médicales, les stagiaires débuteront dans une formation très intense. Cette dernière a pour objectif, en 21 semaines, de leur faire acquérir les compétences pour exercer des fonctions en état-major en temps de paix, de crise ou de guerre, et pour participer à des opérations de maintien ou de rétablissement de la paix dans un cadre multinational, exigeant un haut niveau de connaissances générales et militaires.

L’EEML est une Ecole Nationale gabonaise à Vocation Régionale (ENVR) conduite en partenariat entre l’armée gabonaise et la mission de coopération de sécurité et de défense de l’ambassade de France. L’EEML a diplômé près de 1 000 stagiaires depuis sa création en 2002.

Le saviez-vous ?

L’Ecole d’Etat-Major de Libreville (EEML) est une Ecole Nationale à Vocation Régionale (ENVR) issue de la coopération militaire entre le Gabon et la France.

La France consacre des moyens humains et financiers à l’EEML : Elle met actuellement à disposition trois coopérants militaires techniques français, à temps plein : un directeur des études et de la formation, un expert formation et un comptable ; à ce jour, l’école a proposé une formation d’excellence à 1 000 officiers de 20 nationalités différentes aux techniques d’état-major.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here