Paul Mba Abessole sort de sa réserve.

0
2798
Paul Mba Abessole

Paul Mba Abessole a pour la première fois depuis son départ de la présidence du RPG adressé une vigoureuse mise en garde au pouvoir en place, ce 7 juin 2020, car il ne faudrait pas demander aux Gabonais des sacrifices qui ne sont pas utiles.

« Est-ce que Julien Nkoghe Bekale est un programme politique ? Celui qui l’a nommé, sait  pourquoi. S’il l’enlève, il saura pourquoi. Ce n’est pas parce que Nkoghe Bekale quitte la primature que l’herbe autour de nos maisons sera enlevée. Les premiers responsables de la situation actuelle du Gabon sont bien connus dans l’opposition comme dans la majorité. Soyons sérieux: Nkoghe Bekale, à ma connaissance, n’a jamais été Directeur de cabinet du PR, n’a jamais représenté le Gabon à l’étranger. S’il a commis des fautes, parlons de tous ceux qui ont commis des fautes. Nous les connaissons. Parlons de tout le monde. Ne  soyons pas sélectifs. Libreville-Kango, depuis plus de 50 ans, que de la  boue, c’est Nkoghe Bekale ? Ntoum- Cocobeach, que de la broussaille, c’est Nkoghe Bekale ? Les fêtes tournantes, que du bleu, c’est Nkoghe Bekale ? Quand nous déciderons-nous à parler de la situation de notre pays avec un peu plus de sérieux ? A Nzame !!!! »

Paul Mba Abessole considère que Nkoghe Bekale est un symptôme, pas la cause du mouvement réactionnaire que les Gabonais vivent. Il se contente de capitaliser sur le ressentiment que les politiciens ont nourri pendant des années, une peur, une colère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here