Ntoum/PDG : Demission probable de Paul Biyoghe Mba.

0
6272
Paul Biyoghe Mba, debout à l'occasion de d'une cérémonie de présentation de vœux dans sa résidence de Bikélé.

L’ex MCD-Tortue (Mouvement commun de développement), parti d’obédience libérale, créé dans la foulée des années 90 par Paul Biyoghe Mba, pourrait de nouveau se trouver dans l’arène politique du département du Komo Mondah.

Afin de se constituer une nouvelle opposition face au PDG, dont Julien Nkoghe Bekale passe désormais pour être le seul maitre à bord du navire.

Furieux de l’exclusion du PDG d’une bonne partie de ses « fidèles compagnons’’, tous d’anciens militants de l’ex MCD, parmi lesquels sa seconde épouse, Joséphine Andeme Manfoumbi, accessoirement « député » du 2ème  arrondissement de Ntoum, par la commission de discipline qui les aurait reconnus coupables de faits d’indiscipline notoire lors de l’élection des bureaux de conseils locaux du 3 février dernier, Paul Biyoghe Mba après avoir réuni une partie de ses « fidèles » pour un conseil de crise dans la nuit du 7 février dernier, envisagerait démissionner du PDG dans les tous prochains jours.

Et après avoir écouté la sagesse de la couette, l’unanimité au cours de cette réunion s’est dégagée en faveur d’une démission collective ainsi que du retour du Mouvement commun de développement dans l’arène politique du Komo Mondah.

Pour de nombreux observateurs, après avoir espéré en vain un poste au bureau de l’Assemblée nationale ou d’un éventuel retour au gouvernement, Julien Nkoghe Bekalé aurait été préféré à Paul Biyoghe Mba. D’où l’ire et le courroux qui se sont emparés de l’ancien premier ministre.

Pour la petite histoire, le défunt président Omar Bongo Ondimba avait fait créé dans les années 90, des partis satellites pour servir de relais au PDG, afin de contenir la fronde de l’opposition.

Jean Boniface Assélé (Centre des libéraux réformateurs), Maitre Louis Gaston Mayila (Parti de l’unité du peuple) et Paul Biyoghe Mba ( Mouvement Commun pour le développement).

Si le CLR a survécu grâce à l’orgueil de son président, ce qui n’a pas été le cas pour les deux autres formations qui ont fini dans une fusion absorbés par le PDG.

Cependant, Maitre Louis Gaston Mayila serait revenu avec le parti de l’Union pour la nouvelle république (UPNR). Paul Biyoghe Mba entend faire de même. Qui vivra verra.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here