Nkoghe Bekale échange avec la presse.

0
53
Le premier Ministre Julien Nkoghe Bekale.

C’est à la faveur d’un déjeuner de presse que le premier Ministre Julien Nkoghe Bekale  qu’entouraient les ministres  d’Etat, ministres de l’enseignement supérieur Dieudonné Moukagni Iwangou, de l’Education Nationale Michel Menga M’Essone et les ministres de la fonction publique Madeleine Berre  et de l’emploi Nanette Longha, a tenu à échanger directement avec les directeurs de publications et les communicateurs sur l’actualité de l’heure. Le premier Ministre a voulu, à travers cette rencontre, rattraper le retard accusé dans cet exercice qui devait intervenir  aussitôt après la mise en place du gouvernement.

Pour le fils de Ntoum, il fallait prendre du temps après la  déclaration de politique générale et la formalisation de la feuille de route des membres du gouvernement. Lors de  cette première rencontre avec la presse, le Premier ministre a rappelé  qu’il devra  désormais communiquer pour que le peuple sache véritablement ce que font les membres du gouvernement, avec notamment  les dernières réformes que le gouvernement entend implémenter.

Le Premier ministre a axé son laïus autour de trois sujets essentiels qui guident la gouvernance actuelle, « Premièrement vous savez que les ressources propres sont en diminution (recettes fiscales et douanières), les dépenses publiques sont en constante augmentation. Il faut, de ce fait, engager des réformes courageuses, difficiles, audacieuses et même profitables pour le plus grand nombre. Deuxièmement,  avoir une forte tonalité sociale pour répondre aux attentes des populations dans le domaine de l’éducation, la santé, la route, le logement et autres…Troisièmement nous avons la  volonté d’un dialogue permanent. Le  gouvernement reste ouvert au dialogue » a indiqué Nkoghe Bekale.

Cet exercice avec la presse se déroulera une fois par semestre, chaque fois que l’agenda du premier Ministre le permettra afin de donner une meilleure lisibilité à son action et à son  équipe. Ces rencontres permettront de couper court aux accusations  formulées à son encontre de ne  pas trop communiquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here