NAMANSAANE 2019 1ère édition : La communauté soninké honore ses élites.

0
72
Une vue de la salle Grand Théâtre au Sénégal.

Dakar abrite la première édition de distinction des Elites & Etoiles Soninké, le 30 novembre prochain au Grand Théâtre. L’événement panafricain organisé par Africa Sono Production a pour  but de  célébrer les figures représentatives de la communauté soninké d’Afrique et de sa Diaspora.

Placé sous le haut patronage de  Monsieur le Président de la République du Sénégal et des Présidents du Mali, de la Gambie et de la Mauritanie, pays représentatifs du berceau traditionnel soninké. Sont attendus : des intellectuels de haut rang, des chefs d’entreprise, des autorités religieuses et coutumières, et des artistes de renom.

L’évènement présente ceux et celles qui font briller de façon positive l’étendard soninké sur la carte du monde ; une volonté de transmettre à la nouvelle génération, les modèles de référence. Au-delà, c’est un moment de partage de l’offre culturelle soninké avec l’ensemble des communautés africaines, sous la houlette du promoteur de l’événement, Ciré Soumaré.

Le parrain d’honneur de cette 1ère édition est Mamadou Ndiaye dit Diego, opérateur économique.

A PROPOS

Namansaane = Etoile Polaire en Soninko : pour rappel de l’Alpha Ursae Minoris ; étoile la plus brillante de la constellation de la Petite Ourse. De sa position quasiment confondue avec la direction de l’axe de rotation terrestre, toutes les autres étoiles du ciel paraissent tourner autour d’elle. Dans l’hémisphère nord elle ne se couche jamais. Egalement symbole du centre terrestre. Pour repérer la Kaaba on doit se référer à l’étoile polaire qui est le centre céleste.

Les Soninké : Autrefois appelés Sarakolés, ils forment une communauté dont l’histoire prestigieuse remonte au Ghana des chroniqueurs arabes et au Wagadou de la tradition orale. L’ensemble des communautés ont un point commun, la religion. L’islam dans l’Adn du soninké, est le plus identitaire des marqueurs. Ils font partie des premiers ouest-africains à s’être convertis à l’islam, et plutôt que leur ethnie d’origine, être musulman est l’affirmation de leur identité. Il n’existe aucun soninké juif, chrétien ou pratiquant une religion autre que l’islam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here