Mise en quarantaine de ACLAV 100 mg/12.5 mg suspension buvable flacon de 60 Ml.

0
85
vue du produit mis en quarantaine à Cotonou.

Les autorités sanitaires de la république du Benin avec pour capitale Cotonou, à travers la direction de la pharmacie, du médicament et des exploitations diagnostiques viennent de mettre en quarantaine un produit pharmaceutique  dénommé « ACLAV » sous toutes ses formes selon un communiqué parvenu à notre rédaction. Au comment la situation d’ACLAV semble ne pas être une urgence.

Suite à la notification d’un problème de défaut de qualité constaté sur ACLAV 100 mg/12,5 mg suspension buvable flacon de 60 mL « Agglutination et changement inhabituel de couleur », une investigation  a été menée au niveau de quelques officines de pharmacie. Celle-ci a confirmé l’information.

En conséquence, la DPMED invite tous les établissements pharmaceutiques à retirer sans délai, de leurs stocks, le produit  visé en objet et les mettre en quarantaine en attendant l’approfondissement des investigations pour une décision subséquente.

Au Gabon, ledit produit continu est commercialisé dans les pharmacies de la capitale et de l’intérieur du pays sans être inquiété à la merci des consommateurs qui semble ne pas avoir le choix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here