Max Limoukou au service de la nation et du Chef de L’Etat.

0
452
Le ministre de la Santé, Dr Max Limoukou

Le Dr Max Limoukou, ministre de la santé, a la lourde responsabilité de conduire ce département et de ne ménager aucun effort pour mériter la confiance du Président de la république. De jour comme de nuit, il sacrifie son temps et sa famille pour être à l’écoute du personnel médical et des syndicalistes.

Ancien directeur de l’hôpital général, avant sa mutation en centre hospitalier et universitaire de Libreville(CHUL), il désamorçait les grèves par son esprit de conciliation auprès des syndicalistes surtout à qui il exhortait la nécessité de s’occuper des sujets malades tout en prenant en compte le serment d’Hippocrate. Aujourd’hui, certains agents du ministère de la santé, du moins un échantillon des syndicats instrumentalisé par des personnalités du ministère de la santé tapis dans l’ombre organise une cabale contre le ministre de la santé Max Limoukou, dont le seul but est de nuire sa modeste personne et la politique de santé publique du président Ali Bongo Ondimba. La preuve, ce comportement qui rame à contre-courant contre la politique de lutte contre le Covid-19 s’explique par des barricades à l’entrée du centre hospitalier et universitaire de Libreville, au moment où tous les départements ministériels comportant des poches de résistance ce sont résolument tourné dans le combat contre l’épidémie du coronavirus, pourtant eux aussi réclament la prime d’incitation à la performance(PIP), conscients qu’en de telles circonstances il fallait un élan de patriotisme.

Les ministères de l’enseignement technique, du supérieur, des eaux et forêts, cadastre et urbanisme en passant par la solidarité nationale ont su faire preuve de responsabilité en allant à la négociation comme le syndicat national des personnels de santé(SYNAPS). Pourquoi la Confédération syndicale des agents de l’administration publique, parapublique et privée (COSYNAP) s’obstine-t-elle à boycotter la négociation ? Pourtant, le ministre Max Limoukou est disposé à écouter les uns et les autres, afin que des solutions soient trouvées dans un contexte aussi difficile que connait le monde du au covid-19.

Les rencontres à l’Union Africaine, et à la CEMAC tout dernièrement du ministre Max Limoukou, témoigne une fois de plus de sa mobilisation à s’arrimer au reste du monde dans la guerre contre le covid-19. Les syndicalistes qui ont fait le choix des mouvements de grève au moment où même le premier ministre à demander de surseoir les grèves ne pourront que s’en prendre à eux-mêmes. Et si leurs femmes et leurs enfants refusaient d’exécuter les tâches ménagères à la maison ? Qu’ils sachent que l’autorité c’est l’autorité, et en bon croyant cette autorité vient de Dieu. Finalement que voulez- vous ?

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here