Manipulation des agents de la CNNII.

0
798
Claude Abdon Tchibinda, directeur général de la CNNII.

Grande surprise des usagers et de la direction générale de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale(CNNII) de constater que l’entrée principale du site beach d’acaé était barricadée le mardi 21 janvier, au moment où une commission ad-hoc a été mise en place avec le démarrage des négociations le lundi 20 janvier pour trouver des solutions. Malheureusement, 5 sur 12 délégués syndicales décideront de perturber le bon fonctionnement du site en ignorant l’article 343 du code de travail en République gabonaise.

Une vue des délégués syndicaux ouvert au dialogue.

Dans le souci de voir clair dans ce que l’on peut qualifier de manipulation du personnel de la compagnie nationale de navigation intérieure et internationale(CNNII), notre reporter va se rapprocher de la direction générale, sur place il sera reçu par le directeur général Claude Abdon Tchibinda. Regrettable de savoir que dans les statuts de la CNNII ne figure pas de départements. Ces derniers ont été créés à l’initiative et en dehors de la tenue d’un Conseil d’Administration. Résultat des faits, l’augmentation de la masse salariale qui se situe aujourd’hui à 170 millions de francs CFA par mois, soit plus de 60 % du chiffre d’affaires de la CNNII.

Les solutions proposer par le directeur général de la CNNII, sont la réduction de la masse salariale qui devrait se situer entre  25 et 30 % du chiffre d’affaires de la CNNII,  la mise en congé technique de 110 agents sur 272, la diminution de moitié des agents prestataires de service au nombre de 40 et la suppression des fonctions non statutaires.

Malgré ces bonnes propositions pour donner de l’oxygène à l’entreprise, le président du conseil d’administration de la CNNII et de la SEEG, qui nous avaient déjà entretenu lors d’une conférence de presse avait du mal à convaincre et pointait un doigt accusateur sur le directeur général de la CNNII. Aujourd’hui il est connu de tous que le président du conseil d’administration de la CNNII serait  le manipulateur  des délégués syndicaux, lesquels n’hésitent pas à dire à qui veut l’entendre que « notre mission est de faire partir le directeur général malgré ses efforts ».

Qu’à cela ne tienne, le directeur général reste ouvert à la négociation afin de sauver la maison CNNII.

Nous y reviendrons !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here