Lycée français Victor Hugo de Port-Gentil,rencontre avec Cédric Pignel.

0
84
Lycée français Victor Hugo de Port-Gentil, rencontre avec Cédric Pignel.

Cédric Pignel est professeur de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) au Lycée français Victor Hugo de Port-Gentil. En tant qu’ambassadeur des « Savanturiers », il a développé différents projets de recherche sur la biodiversité au Gabon.

 Nous allons découvrir ensemble son parcours professionnel, suivi  du focus sur les « Savanturiers – École de la Recherche »  et enfin,

ses projets en tant qu’ambassadeur des « Savanturiers » au Gabon.

D’abord son parcours professionnel.

Cédric Pignel est actuellement enseignant de SVT au Lycée français Victor Hugo de Port-Gentil. Il est arrivé au Gabon l’année dernière, en tant qu’enseignant expatrié envoyé par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE).

Auparavant, il a occupé le même poste à Dakar pendant 6 ans puis à Bordeaux pendant 8 ans. Avec son statut d’ambassadeur des « Savanturiers », il a mis en place un projet Savanturiers dès sa première année d’activité au Gabon, en se basant sur un projet interdisciplinaire déjà construit. Il a rencontré les « Savanturiers – École de la Recherche » pendant sa période d’enseignement à Bordeaux, où il a également porté deux projets sur les neurosciences, un au collège et un autre au lycée.

Ensuite le focus sur les « Savanturiers – École de la Recherche »

Savanturiers – École de la Recherche » est un programme éducatif porté par le Centre de Recherches Interdisciplinaires de Paris. L’équipe des Savanturiers : développe des actions de formation en pressentie et en ligne à destination des enseignants ; pilote des projets d’éducation par la recherche dans les classes ; met en place des dispositifs de recherche et d’évaluation.

Ce projet, lauréat de l’initiative présidentielle « La France s’engage », est soutenu par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, mis en œuvre par le Ministère français chargé de la jeunesse. Le projet est également financé au titre du programme d’investissements d’avenir lancé par l’État.

L’association « Les Savanturiers – Ecole de la Recherche » a été créée par un chercheur en génétique et une professeure des écoles. Elle est affiliée à l’université Paris Descartes. Les fondateurs partent du principe que les enfants sont des « chercheurs naturels », d’où l’idée de mettre en place des projets de recherche avec eux, supervisés par un mentor scientifique du CNRS ou de l’Université. Les enseignants et élèves qui participent à ces projets ne sont effectivement pas des chercheurs stricto sensu. Des projets sont ainsi développés au primaire et au secondaire, avec des contraintes de gestion de temps. Les « ambassadeurs » sont des enseignants ressources à même de « sensibiliser » d’autres enseignants. Pour les mentors, il est possible de puiser dans son « tissu relationnel » pour identifier un mentor local, le cas échéant.

Enfin, ses projets en tant qu’ambassadeur des « Savanturiers » au Gabon

Cédric Pignel a décidé de mettre en place un projet sur la biodiversité au Gabon, avec comme mentor le biologiste français François Houillier, actuel président d’IFREMER. L’enseignant a donc dans un premier temps échangé avec ses élèves de deux classes de 3ème pour identifier un sujet possible : l’utilisation des plantes médicinales au Gabon. Compte tenu des limites de ses moyens pour effectuer des expérimentations et après avoir échangé avec son mentor, il a décidé d’axer les travaux de recherche sur l’ethnobotanique et l’aspect anthropologique de l’usage des plantes au Gabon.

L’enseignant et ses élèves se sont ainsi rendus au Parc national de Loango afin d’échanger avec une guérisseuse et ont également étudié les différents usages des plantes. Ils ont ainsi compris l’importance de « protéger la biodiversité afin de protéger une certaine culture. » A l’issue du projet, ils ont participé par visioconférence au congrès des jeunes chercheurs Savanturiers de Paris (Cité des Sciences) afin de le présenter et d’échanger avec d’autres élèves. Ce travail comparatif et de mise en réseau est très important dans la démarche des Savanturiers.

En avril dernier, dans le cadre de la mise en place d’un « MOOC » expliquant comment monter un projet Savanturiers, une équipe des « Savanturiers » est venue filmer les classes de Port-Gentil pour illustrer ce MOOC avec le projet sur les plantes médicinales.

Cette année scolaire 2018-2019, déclarée « année de la science » par l’AEFE, Cédric Pignel souhaite mettre en place un projet avec une classe de 6ème sur les vertus du Moringa (arbre tropical), riche en protéines et sels minéraux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here