Les travaux d’aménagement du bassin versant à l’arrêt.

0
85
le chantier du bassin versant de nzeng-ayong à l'arrêt par la société Condurill.

Les travaux d’aménagement du bassin versant de Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville vont certainement connaitre un léger stop à cause de la note impayée de l’Etat gabonais.

En effet, des sources dignes de foi affirment que l’entreprise adjudicataire CONDURILL serait dans l’incapacité de couvrir désormais ses charges, l’Etat gabonais n’ayant pas reversé jusqu’à ce jour l’argent qu’il doit à cette entreprise. D’où la paralysie des activités sur le site.

Cette situation n’a d’autres corollaires que l’embouteillage monstre qui est dorénavant le mot quotidien des populations de nzeng-ayong, l’un des plus grands quartiers de la capitale gabonaise  qui ressemble à n’en point douter à Abuja ou à Lagos. Excédés par tant de négligence de la part de l’Etat gabonais,  les responsables de CONDURILL auraient décidé de mettre en  chômage technique les ouvriers su site de Nzen-ayong pour une période indéterminée.

Une situation embarrassante pour les populations et les usagers qui sont contraints de passer des heures dans les véhicules quelques soit le chemin emprunté pour regagner Nzen-Ayong. Cela relance de facto le problème du préfinancement des travaux par les entreprises quand on sait que l’Etat gabonais est un mauvais payeur. Qui vivra verra.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here