Les policiers en danger.

0
220
Agression d'un policier au quartier Nzeng- Ayong.

L’insécurité est toujours d’actualité à Libreville et ses environs avec des vols à la tir, des braquages, des vols à domicile et autres. En effet, trois  jeunes hommes âgés entre 20 et 25 ans, considérés comme  d’anciens prisonniers revenus dans la capitale pour un règlement de compte sur un agent de force de l’ordre. Les  présumés délinquants se nomment  Edou Nguema alias  »chazard » ismael Assoumou alias  »isma » et de wenely Lekina alias  »mazembé ».

Les faits. Au sortir de prison ce, après avoir purgé leur peine, les trois « mousquetaires » ont décidé de régler le compte de la personne responsable de leur arrestation en l’occurrence, l’agent de police. Les trois jeunes, ont donc pris soin, avant de passer à l’offensive, de maîtriser l’emploi du temps du policier, agent au commissariat du sixième arrondissement, et habitant le même quartier,  qui a terminé son service à  3h du matin.  C’est en arrivant devant son domicile que l’agression a eu lieu. L’attirail de police lui ayant été arraché, l’agent est sortie de cet assaut sauvage avec des commotions. Ces trois malfrats, coutumiers des faits  et séjournant régulièrement à sans famille ont été, heureusement appréhendés par les forces de police.

Les agents ayant participé aux arrestations de différents délinquants et à leurs incarcérations, devraient être très  attentifs et  bénéficier d’un statut particulier afin d’éviter une autre agression  car, si les policiers, chargés de protéger les citoyens deviennent des victimes, que dire alors des civiles ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here