Le repentir de Bruno Ben Moubamba à l’endroit du peuple gabonais.

0
787
le repentir de Bruno Ben Moubamba.

Le président de l’Alliance pour le Changement et le renouveau (ACR), Bruno Ben Moubamba a demandé pardon au peuple gabonais pour les erreurs commises tout au long de son parcours politique, ce samedi devant la presse et quelques militants réunis au siège de son parti à la cite Damas.

 » Aujourd’hui 11 août 2018, devant Dieu et devant l’opinion humaine, je m’adresse a vous en vérité et dans la paix du cœur. A vous, qui recevez cet acte de repentance » de façon collective ou individuelle, je vous demande pardon » a-t-il dit d’entrée.

L’ancien vice-premier ministre a poursuivi son propos   en disant  » ce pardon, je vous le demande en âme et  conscience, du plus profond de mon cœur avec une sincérité sans partage et sans masque, a-t-il ajouté.

Cette clémence sollicitée à l’endroit de la nation gabonaise ne s’est pas faite sans pourtant rappeler à ses frères et sœurs du Gabon, que chacun de nous peut se tromper car nul n’est totalement maître de son destin.

Une véritable confession suivie des aveux de l’homme politique qui reconnait son engagement politique en soulignant que son engagement commence d’abord dans la société civile depuis 1999 et en politique (2009). Il a également souligné que ce parcours a été jalonné de certaines erreurs qui aujourd’hui l’on permit de tirer plusieurs enseignements d’ou son acte de repentance vis a vis de la mère patrie et de la population gabonaise.

Il a par ailleurs rappelé dans message que cette date du 11 août reste historique pour lui, elle marque le jour de naissance de son engagement politique sur la base d’un serment prononcé sur le lit de mort de sa défunte mère, décédée le 11 août 2006 en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here