Le lycée Paul Marie Yembit « meilleure troupe théâtrale scolaire de la Ngounié ».

0
159
Une vue des élèves du lycée Paul Marie YEMBIT de Ndéndé ( DIKALABEN ).

Au terme du Festival et concours des troupes théâtrales scolaires de la Ngounié, deuxième phase des « Rencontres théâtrales de Lébamba » organisées par l’association « Paroles de femme », le lycée Paul Marie YEMBIT de Ndéndé, avec la pièce « DIKALABENE », a remporté le premier prix conservant ainsi son titre de meilleure troupe théâtrale scolaire. Il est suivi par le lycée Daniel Didier ROGUET de Lébamba (« La Palabre ») et du Complexe Scolaire de Bongolo (« La Reine Lemba »). La remise des récompenses a eu lieu le 20 avril 2019, lors de la cérémonie de clôture dudit évenment.

Les « Rencontres théâtrales de Lébamba » est un projet financé par l’UNESCO à travers la Commission nationale gabonaise pour l’UNESCO, grâce au Programme de participation. Lancées 15 avril courant, avec une série de formation des troupes scolaires de la province de la Ngounié sur les classiques du théâtre (écriture dramatique et la mise en scène, diction et interprétation), elles se sont poursuivies, du 18 au 20 avril, à Lébamba, avec des formations sur la communication des organisations, l’entrepreneuriat culturel et la gestion des projets. Ces rencontres théâtrales ont aussi donné aux troupes de théâtre, professionnelles et scolaires, l’occasion de monter sur les planches. Pour les professionnelles, ce fut le cas de l’association pour la Promotion du Théâtre Gabonais (« Malawu »), de la Compagnie de théâtre BAMBILINGUI (« Leçons de vie »), de l’atelier EYENO (« Un serpent dans ma cuisine ») et de la Compagnie Artistique NDOSSI (« La chaire au trône »).

Pour les troupes scolaires, il s’agissait du concours de la meilleure troupe scolaire de la province de la Ngounié avec six candidatures en lice : le lycée Technique NIONDA MAKITA de Mouila (« Tonda » de Bonaventure Kassa Mihindou), le lycée Daniel Didier ROGUET de Lébamba (« La Palabre dans l’histoire d’AWOU » de Justine Mintsa), le lycée Paul Marie YEMBIT de Ndéndé (« DIKALABENE »), le Complexe Scolaire de Bongolo (« La reine Lemba »), le lycée Léon MBOUMBA de Fougamou (« Les larmes  seront ta maison à présent ») et le Complexe scolaire les Etoiles de Saint Antoine de Bongolo (« La Veuve »). Le trio gagnant a su conquérir le jury composé de professionnels du théâtre gabonais, des enseignants et des personnels des administrations locales.

La ville de Lébamba a ainsi constitué, dans le cadre du mois de la femme, célébré par le Gouvernement gabonais et les Nations Unies, un des pôles majeurs d’action à l’intérieur du pays car cet évènement baptisé « Les Rencontres théâtrales de Lébamba » a été organisé au bénéfice principale des femmes et des filles pour renforcer leurs capacités. Au regard du grand nombre de participants qui ont effectué le déplacement de Libreville et des différentes villes de la Ngounié (Bongolo, Fougamou, Mouila et Ndendé) pour Lébamba, on peut dire que l’hommage rendu aux femmes a été une belle réussite, a souligné Madame Rosina Koussou Koumba, Présidente de « Paroles de femme », au cours de la cérémonie protocolaire de clôture.

Quant à Monsieur Julien Missengué, Maire de Lébamba, il a dit être honoré que cette 2ème édition des Rencontres théâtrales ce soit une fois de plus tenue dans sa ville. Aussi, a-t-il  invité les fils et femmes de cette localité à suivre l’exemple de l’association « Paroles de femme » afin que Lébamba soit une « ville culturelle du Gabon » et devienne une destination recherchée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here