Le Gabon, une économie en voie de diversification.

0
117
L'Ambassadeur du Gabon en france au centre lors de sa communication .

L’Ambassade Haute Représentation du Gabon en France et Représentation permanente auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) fait part de ce que, à l’initiative conjointe avec Business France – l’agence publique en charge de la promotion des entreprises françaises à l’international –, il s’est tenu le vendredi 29 mars 2019, au Palais du Luxembourg (Siège du Sénat), un Colloque sur « Le Gabon, un marché économique en quête de diversification », sous le Haut patronage du Président du Sénat, M. Gérard LARCHER, représenté par M. Christophe-André FRASSA, Sénateur représentant des Français établis hors de France, Président délégué pour le Gabon du Groupe d’amitié France-Afrique centrale.

Cette rencontre a mobilisé une centaine d’opérateurs et décideurs économiques, de responsables administratifs et politiques dont, du côté français, l’Ambassadeur Haut Représentant de la France au Gabon, S.E.M. Philippe AUTIE, et le Directeur Général Délégué de Business France, M. Frédéric ROSSI. La délégation officielle gabonaise, conduite par le Ministre des Transports et de la Logistique, M. Justin NDOUNDANGOYE, comprenait notamment le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Promotion des investissements, M. Hilaire MACHIMA, les Ambassadeurs Flavien ENONGOUE et Rachel Annick OGOULA AKIKO Epouse OBIANG MEYO.

Dans son message d’ouverture, lu par le Sénateur Christophe-André FRASSA, le Président du Sénat a, entre autres, noté l’importance des relations d’amitié entre la France et le Gabon, marquées par des échanges économiques anciens et étroits dans divers secteurs. Aussi a-t-il souligné que : « Le propre de la France n’est pas de conditionner le degré de son engagement en fonction des aléas plus ou moins favorables de la conjoncture ». Pour sa part, le Ministre Justin NDOUNDANGOYE a salué, dans son allocution, ce soutien de la France, avant d’esquisser les grandes lignes de la politique économique du Gabon menée sous l’impulsion du Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA, et marquée en la matière par une volonté forte de créer les conditions optimales d’une diversification des partenaires et de la production.

Les échanges riches qui ont suivi ont réuni 25 panelistes répartis en cinq panels : Perspectives économiques et Doing business au Gabon, Gabon industriel (Energie et Mines), Gabon des services (Transports, Logistique et Numérique) et Financements de projets. Il en a résulté un constat unanimement partagé, à savoir que la situation économique du Gabon s’est nettement améliorée en 2018. Ainsi qu’en témoigne le retour de la croissance (1,2%), dont les perspectives à moyen terme sont encourageantes (de 3 à 5%). Ce qui contraste avec le taux de 0,8% enregistré en 2017. D’où la grande motivation affichée par nombre d’entreprises françaises à venir investir au Gabon. Dans l’après-midi, outre les audiences accordées par le Chef de la Délégation gabonaise, il importe de signaler plusieurs rencontres B to B qui ont eu lieu entre opérateurs économiques.

Par ailleurs, l’Ambassade se félicite de l’audience accordée aux deux Membres du Gouvernement, assistés de l’Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France, par le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangère, M. Jean-Baptiste LEMOYNE, qu’accompagnaient l’Ambassadeur Haut Représentant de la France au Gabon et le Sous-Directeur Afrique central au Quai d’Orsay. Il s’est agi de faire le point sur le déroulement du Colloque et sur l’avenir des relations de coopération entre les deux pays

Pour information, au titre de l’année 2019, le Sénat a déjà abrité, le 15 février, un colloque similaire de Business France sur la Tunisie, et il est prévu prochainement, précisément le 19 mai, celui sur le Japon. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here