« Le Gabon est dirigé par procuration » dixit Gérard Ella Nguema.

0
69
Gérard Ella Nguema prononçant sa déclaration.

Il était question au cour de cette déclaration du président du Front Patriotique Gabonais(FPG) qu’entourait le président du Morena de dénoncer ce qu’il appelle « gestion du pays par procuration », et cela depuis le 24 octobre 2018, date de l’accident  vasculaire cérébral(AVC) du président Ali Bongo Ondimba en Arabie Saoudite. Le président de la république serait devenu inaccessible au peuple par la volonté de ses collaborateurs.

« Il n’est pas question que des caméléons, des tortues à double carapace, des personnes aux ambitions démesurées se servent de cette situation particulière relative à son état de santé actuel pour le manipuler, et l’utiliser à des fins personnelles » a souligné Gérard Ella Nguema.

Il a également condamné avec virulence l’appel lancé par Ernest Mpouho Epigah à l’endroit des filles et fils du Haut- Ogooué, en invitant ces derniers à utiliser tous les moyens possibles pour défendre le régime en place.

Il n’a pas manqué  de revenir sur les dernières nominations de l’équipe gouvernementale que conduit Nkoghe Bekale notamment sur les 178 nominations en  un seul conseil des ministres avant  de rappeler aux uns et aux autres que le Gabon n’a pas besoin de rentrer dans une zone de turbulence politique.

Pour Ella Nguema, qu’ils sachent que les Gabonais ne sont pas d’accord avec ce qui se fait actuellement par lui entendu par-là Mpouho Epigah.

Une marche pacifique dénommée « marche sur les trottoirs » est prévue se tenir le mercredi 10 juillet selon un  chronogramme qui sera détaillé au fur et à mesure, lequel va s’étendre  à l’intérieur du pays avec des causeries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here