Le Covid-19 n’est pas une fatalité.

0
218

Le Gabon s’est embourbé dans une crise sanitaire constante. A l’heure actuelle, il affronte les plus importantes tensions de son histoire. Cela pouvait-il se traduire d’une autre façon ? Les tensions présentes ne sont pas la résultante d’une tricherie banale, c’est également et précisément une colère dirigée sur un pays qui s’est perfectionné par la destruction de la démocratie et qui a freiné sa croissance. Cependant, ce qui est dévoilé maintenant, c’est que les gabonais ne veulent plus vivre avec.

En effet, depuis l’apparition du Covid-19, de nombreuses actions de révolte notamment sur les réseaux sociaux se sont réalisées. Le Gabon n’est pas voué à la fracture, la mauvaise gestion, la domination et le désordre. Pourtant depuis le début de cette pandémie Covid-19, des opinions provenant d’autres pays africains préconisent l’administration du Covid-organics pour lutter contre le Covid-19. Il serait nécessaire d’établir une nouvelle gestion basée sur le chemin d’un planning sanitaire authentique et accompagné, reposant sur les éléments de meilleure gestion, de collaboration, d’abandon de calcul et de clarté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here