L’Ambassadeur de France au Gabon en visite dans le Woleu-Ntem.

0
465
Philippe Autié, Ambassadeur de France, et de Rosario Bento Pais, Ambassadrice de l’Union Européenne, répondant aux questions de la presse lors du lancement du projet AZOBE.

L’ambassadeur de France s’est rendu tout dernièrement  dans la province du Woleu-N’tem notamment du 29 au 31 janvier dernier. Il était accompagné de l’attaché de défense et  de sécurité intérieure.

A cette occasion, il a rencontré le maire de la ville d’Oyem, Christian Abessolo Menguey, et le gouverneur de la province, Joël Ougouma. Il a aussi eu l’occasion de visiter un projet de coopération entre la chambre des métiers française et un centre d’artisanat local spécialisé dans la métallurgie. Il a par ailleurs présidé, aux côtés du gouverneur, une cérémonie commémorative au cimetière de Mimbeng où reposent 25 tirailleurs africains tués lors de la bataille du 6 septembre 1914 contre des forces allemandes venues du Cameroun voisin.

L’attaché de défense a, quant à lui, rencontré le colonel commandant la région militaire et le chef de corps du bataillon d’infanterie territorial de la province. L’échange a permis d’évoquer les problèmes de sécurité dans la région, en particulier ceux liés à l’orpaillage illégal, le braconnage et les trafics d’ordre divers.

L’attaché de sécurité intérieure s’est entretenu avec le responsable de la police urbaine de la province. Il s’est également rendu aux deux principaux postes frontières que le Gabon partage avec le Cameroun : Meyo-Kye et Eboro. Sur place, il a pu échanger avec les deux policiers appartenant à la direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) en charge de contrôler le point de passage entre les deux pays. Il s’est enfin rendu au siège de la DGDI provinciale dans la ville de Bitam pour discuter avec son responsable des enjeux liés à l’immigration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here