La radio, plus que jamais d’actualité.

0
126
Radio Gabon

La radio, le média le plus consommé au niveau mondial, est un outil puissant pour atteindre un large public. C’est un outil puissant pour célébrer l’humanité dans toute sa diversité et constitue une plate-forme pour le discours démocratique.

Cette capacité unique de toucher le public le plus large signifie que la radio peut façonner l’expérience de la société dans la diversité, être l’arène où toutes les voix peuvent s’exprimer, être représentées et entendues. Les stations de radio devraient desservir des communautés diverses, leur offrir une grande variété de programmes, de points de vue et de contenu. Les radios doivent être capable, dans leurs organisations et leurs opérations, de refléter la diversité de leurs publics. C’est notamment pour cela que la radio, loin de se situer en concurrence frontale avec d’autres médias, conserve et même accroît sa place spécifique dans la vie quotidienne.

La radio, avec l’instantanéité dans la transmission, l’échelle amplifiée et la composition de son auditoire, ses capacités de distribuer en temps réel et de façon uniformisée, simultanée, le message transmis, sa formidable adaptation aux supports modernes de diffusion, son coût et son accessibilité pour le citoyen, s’est imposée comme outil de proximité et même d’intimité. Elle a ainsi acquis une capacité extraordinaire de persuasion.

La radio raconte, décrit, plutôt qu’il ne montre. Les médias sont le prisme par lequel les individus se représentent le monde qui les entoure. Ce sont eux qui permettent de comprendre la société par le biais des informations qu’ils traitent. Leur rôle est essentiel, tout comme transmettre une vision plus nuancée et/ou équilibrée.

De l’actualité au débat public en passant par la musique et le divertissement, la radio nous informe, nous captive et nous inspire comme aucun autre média.

Mais la radio est beaucoup plus qu’un relais d’information et de divertissement. Elle touche bien plus de monde dans bien plus de lieux qu’aucun autre média. Elle représente une passerelle de communication indispensable pour des communautés éloignées, des régions en voie de développement et des populations vulnérables, bien souvent sans autre moyen de se faire entendre du reste du monde. Aucun autre support de communication n’a, semble-t-il, cette portée en temps réel au sein des populations et à travers les cultures.

La radio est également le média le plus à même de naviguer dans les nouveaux espaces du numérique qui bousculent aujourd’hui tous les canons de l’information et de la communication. Des technologies telles qu’Internet, les réseaux mobiles et la géolocalisation ont bouleversé le cadre traditionnel de fonctionnement des médias.

La radio offre des moyens pour le changement. Elle est un vecteur de cohésion, d’éducation et de culture. Elle est une plateforme d’échanges où tout le monde a sa place et peut s’exprimer.

Beaucoup ont donné leur vie pour l’information et la radio. La radio permet aussi, par la diffusion de l’information, de créer un sentiment d’appartenance commune. Elle aide les communautés à briser leur isolement dans des situations de conflit armé, de tensions politiques, de détresse humanitaire. La radio est un média inclusif, de dialogue entre les générations, et de changement social.

L’objectif est de promouvoir dans la presse des solutions existantes ou potentielles. Le paysage médiatique est confronté à plusieurs tempêtes, une saturation du public pour les informations anxiogènes, une crise de confiance envers les journalistes, une profession mal aimée et malmenée.

Pour y parvenir, il serait judicieux d’organiser des rencontres entre des représentants de médias et des experts, pourquoi pas la Semaine de l’Info, un événement annuel qui peut mobiliser un maximum de rédactions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here