Imhotep Ben Moubamba : Entre complot et vérité, le Gabon se perd.

0
712
Imhotep Ben Moubamba, Ambassadeur de la paix des Nations unies

L’Ambassadeur de la paix des Nations unies, opposant gabonais, président du parti politique de l’Alliance pour le changement et le Renouveau (ACR) et ancien ministre, Imhotep Ben Moubamba (après avoir abandonné son prénom Bruno) a posté ce mardi 17 mars 2020, une nouvelle vidéo dans laquelle il dépeint un climat complotiste au Gabon à propos du coronavirus et de la mort du Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

En effet, depuis qu’il y a de la politique, il y a des complots et des mythes complotistes infondés et instrumentalisés politiquement. Cela permet de stigmatiser les opposants ou de jeter le doute sur des adversaires. Est vrai non pas ce qui est conforme au réel mais ce qui m’arrange.

L’idée de la théorie du complot est de penser, de façon générale, que l’on nous cache la vérité, ou au moins une partie, afin de justifier des actions politiques, internationales, sociétales. Ce sont le plus souvent des hommes politiques qui essaient de manipuler l’information. Ce qui est exaspérant, c’est que les journalistes enquêtent, vérifient, mais que certains auditeurs continuent de croire leurs fausses informations.

Quand il y a des ratés dans la transparence, ça nourrit l’impression que l’on veut nous cacher quelque chose. Et la confiance envers ceux qui délivrent l’information officielle, les médias, est brisée.Mais attention à vouloir trop de transparence. C’est une passion insatiable qui tend, à outrance, à sortir de la démocratie et tomber dans une dictature en verre transparent.

Globalement, le complotisme c’est la rencontre d’une offre psycho-politique et d’une demande sociale. Psychologiquement, il y a un besoin d’unicité, de se sentir unique. Ce sentiment est ajouté à un plaisir cognitif ressenti lorsqu’on découvre une théorie qui, tout à coup, a du sens, qui explique des choses inexpliquées, et ce même si ce récit est manichéen. D’ailleurs, le manichéisme est propre à cette pensée avec des méchants qui manipulent dans l’ombre. Une lecture du monde facile à comprendre et à retenir. Ça rassure.

Enfin, la théorie du complot c’est un bouclier et un glaive. Un glaive car c’est un discours de mise en accusation, et un bouclier car il protège d’une réalité déplaisante.

Imhotep Ben Moubamba  déclare donc sur sa vidéo : « C’est donc sous une tempête effroyable, une tempête de neige que je veux adresser ce nouveau message au peuple gabonais. Rapidement, pour vous dire deux choses : Une chose sur le virus et une chose sur la mort d’Ali Bongo.

Concernant le virus Coronavirus, je tiens à dire aux Gabonais et aux Gabonaises ceci, n’écoutez pas le gouvernement du Gabon. Le gouvernement du Gabon vous ment. Il ferme les frontières de la République gabonaise, les frontières terrestres pour d’autres buts que la protection des Gabonais contre le coronavirus.

Regarder, moi je suis dans les pays froids, c’est ici que le coronavirus est le plus dangereux, ce n’est pas dans les pays chaud. Le coronavirus est un mixe entre le paludisme, la gastroentérite et la grippe. C’est une maladie qui ne frappe pas les Africains de manière conséquente. L’Afrique est protégée pour le moment du coronavirus. Ceux qui ont pensé faire disparaitre les Africains à l’aide du coronavirus devront trouver autre chose. Donc, les mesures que prend le gouvernement gabonais c’est de la poudre aux yeux.

Nous ne sommes pas nous, sous la menace du coronavirus. Le coronavirus est un complot, une machination. Nous devons comprendre que nous mourrons du paludisme de manière conséquente tous les jours. Et les autorités n’ont jamais rien fait contre le paludisme. Et de ce fait, je tiens à dire aux Gabonaises et aux Gabonais vraiment qu’il nous faut faire la révolution, il faut chasser le système Bongo, il faut le démanteler, il faut virer tout le monde.

Occasion ici de vous informer qu’Ali Bongo est réellement mort. Il est tombé à Riyad le 24 octobre 2018. La preuve qu’Ali Bongo est mort, c’est qu’ils ne sont pas capable de vous dire aujourd’hui où sont passés Steed Rey qui était le majordome privé d’Ali Bongo et qui pouvait le voir tout nu dans sa chambre qui pouvait l’aider à s’habiller. Où est-il passé ? Il faut qu’on nous dise où est Steed Rey ? Où sont les Gaëtan Nzala Nzala, l’homme aux cheveux blancs qui pouvait voir aussi Ali Bongo au protocole tout nu ? Ces gens-là ont disparus. Ou est Parck ? Où sont les gens qui étaient le docteur, le médecin militaire qui s’opposait à Sylvia Bongo pour qu’Ali Bongo arrête de voyager comme cela de par le monde alors qu’il était épuisé. Ali Bongo a été empoisonné, ça je vous le dits clairement. Pourquoi les opposants ne le disent-ils pas ? Quel est le deal ? Il y a des choses très bizarres au Gabon en ce moment. Pourquoi les opposants ne disent-ils pas qu’Ali Bongo est mort à part Bruno Ben Moubamba ? Vous devez vous posez cette question.

Nous devons nous préparés à la révolution. Il faut absolument qu’un mouvement se passe pour que nous libérions notre pays. Nous ne pouvons pas acceptés que ce soit Sylvia Bongo  qui dirige réellement le pays. Elle dirige le pays de manière illégitime. Les 80% des membres du gouvernement sont dans le complot intérieur, 99% de ceux qui dirigent les institutions de la République gabonaise sont dans ce complot. »

Compte tenu de ces évènements complexes à assimiler pour une société, chacun veut y aller de son interprétation, et montrer ainsi que sa vision est plus critique que celle des médias et des politiques. La théorie du complot a un pouvoir attractif fort, car elle prétende dévoiler la vérité. Il y a un grand plaisir à apparaître comme un «initié» face au public. Celui qui dévoile le complot est celui qui sait. Elle est également plus excitante, plus inquiétante et troublante que les versions connues des faits.

Il faut s’inquiéter de la situation, car le discours conspirationisme vise à désigner des bouc-émissaires. Ce discours est porteur d’un message de haine, d’exclusion. Ce discours peut être un levier pour l’action, et pour l’action violente. La théorie du complot nourris un discours politique de violence, de haine, tout en prétendant faire appel à l’esprit critique de celui qui y adhère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here