Ghislaine Mve Ndong du CLR rejoint le PDG.

0
64
la suppléante du Général Ivala du CLR prononçant son discours de démission pour le PDG.

Le Centre des Libéraux Réformateurs(CLR) va mal et les causes ne sont pas à rechercher très loin et selon toute évidence, ce malaise serait lié à la gestion militaire et clanique du parti par son fondateur Jean Boniface Assélé.

Hier c’était Eloi Ndzondo qui quittait le navire, aujourd’hui Ghislaine Mve Ndong candidate suppléante du général Ivala Jean Claude au premier siège du 5ème arrondissement de Libreville claque la porte du CLR pour rejoindre le Parti Démocratique Gabonais. Cette transhumance des militants du Centre des Libéraux Réformateurs(CLR) proviendrait de la gestion déséquilibrée et partiale du général.

« Le Gabon nous appartient à tous, nous sommes tous frères et vu la manière dont les choses se déroulent politiquement dans notre pays et après avoir discuté avec ma famille j’ai décidé de retirer ma candidature de suppléante du candidat CLR, aussi je me mets à la disposition du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba » a déclaré Ghislaine Mve Ndong.

A l’analyse de cette déclaration on peut y lire de la frustration. Sinon comment comprendre qu’à quelques heures du second tour un candidat investi claque la porte de son parti ? Il vous souviendra qu’en début de semaine le patron du CLR a organisé une tournée dont l’objectif était d’encourager les candidats CLR du 6ème, du 3ème et du 4ème arrondissement. Autrement dit la candidate suppléante a compris que les carottes étaient déjà cuites et que le siège du 5ème arrondissement a été sacrifié sur l’autel de l’égoïsme et des ambitions obscures.

Comme le dit l’adage « il y a les uns et les autres ». Malheureusement Mve Ndong réalise la méthode Assélé qui n’hésite pas à se servir de ses militants pour atteindre ses objectifs. Que l’appel de bal  de Ghislaine trouve un pied disposé à accueillir les enfants de la deuxième épouse du général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here