Gérard Ella Nguema veut voir clair.

0
92
Gérard Ella Nguema président du front patriotique gabonais au centre.

Lors de  sa communication le vendredi 12 avril sis au siège du Front Patriotique Gabonais, son parti sis à Sotéga, Gérard Ella Nguema est apparu assez offensif sur l’Etat de santé d’Ali Bongo Ondimba depuis son AVC le 24 octobre 2018 et sa convalescence au Maroc avant de regagner son pays le Gabon mi-mars 2019. Ce candidat à l’élection présidentielle de 2016 ne comprend pas le calme (apparent)  du Chef de l’Etat, une attitude, selon l’ancien candidat de la dernière présidentielle de  2016 qui cacherait beaucoup de non dits.

« Comme tous les gabonais, nous nous étonnons du silence du Chef de l’Etat en cette période de grands remous sociaux. Cela est inexplicable. Les ordres sont supposés venir de lui  et s’il y a un problème, c’est également à lui que revient l’obligation de la solution et de la décision finale. Que nous cache- t-on ? » S’est-il interrogé.

S’agissant du Premier ministre, le président du FPG a demandé de faire la lumière afin d’édifier les gabonais et les gabonaises sur ce que les uns cachent aux autres. « Monsieur le premier Ministre, soyez l’interlocuteur des populations et revenez éclairer les gabonais. Trop de doutes, trop de rumeurs, trop de suspicions. On  ne sait plus qui croire ? Les gabonais exigent de vous un devoir de vérité » a exigé le président du FPG.

Pour Gérard Ella Nguema, il faut vite réagir avant qu’il ne soit trop tard au regard de la dégradation du climat politique, économique et social du Gabon qui devient très préoccupant, a –t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here