Francis Nkéa, le manipulateur.

0
439
Francis Nkéa confirme et s’en fiche de la manipulation des élèves.

Le ministre d’Etat, ministre de l’éducation nationale Francis Nkéa vient de confirmer la rentrée des classes pour le 1er octobre après bien d’hésitations. A quelques heures de celle-ci l’incertitude demeure dans les esprits des enseignants eux-mêmes censé accueillir les apprenants.

Les parents d’élèves qui d’ailleurs ont été surpris d’apprendre à travers une note circulaire du ministère de l’éducation nationale que les inscriptions et réinscriptions sont suspendus pour le moment. Apparemment, Francis Nkéa se fiche de l’avenir des élèves.

Francis Nkéa, véritable amateur a oublier que le gouvernement dont il est membre avait annoncé la date du démarrage des cours pour le 6 octobre sans pourtant prendre des dispositions qui permettront de mieux accueillir les écoliers, et en faisant abstraction du calendrier électoral.

Une interrogation subsiste : comment comprendre que le ministre de l’éducation nationale demande aux responsables des établissements de tout arrêter pour attendre les décisions d’affectation qui jusqu’à cette date ne sont toujours pas d’actualité cela ayant pour conséquence, la non- inscription et réinscription dans le public jusqu’à présent.

Au cours d’une réunion tenue récemment dans ce département ministériel Francis Nkéa aurait affirmé que le calendrier scolaire n’était pas lié au calendrier. La conséquence voilà un début des classes qui va se faire pour la première fois sans une rentrée administrative qui par le passé se faisait un mois bien avant le démarrage des cours et cela permettait aux chefs d’établissements de mieux aborder l’année scolaire. A cela s’ajoutent les affectations qui restent à ce jour non connues, incroyable mais vrai !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here