Fini les caprices d’Etienne Massard Kabinda.

0
1607
Etienne Massard Kabinda, le ministre de la défense qui refuse de céder la place.

Fini les caprices d’Etienne Massard Kabinda, qui pensait detenir un titre foncier au ministère de la défense nationale, car refusant de céder la place lors du remaniement intervenu tout dernièrement. Ainsi, pour mettre fin à cette insubordination, le président de la République Ali Bongo Ondimba, recevra demain mardi 12 février à 12h à l’ambassade du Gabon au Maroc, le serment du ministre d’État, ministre de la Défense nationale et de la Sécurité du territoire, Mme Rose Christiane Ossouka Raponda.

Conformément à l’article 15 de la Constitution gabonaise, c’est en présence des membres de la Cour constitutionnelle que le nouveau ministre d’État fera cette promesse solennelle : « Je jure de respecter la Constitution et l’État de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du chef de l’État, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’État et dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celles-ci. Je le jure. »

Rappelons que Mme Rose Christiane Ossouka Raponda, précédemment maire de Libreville, a été nommée le 30 janvier dernier en remplacement de M. Etienne Massard Kabinda Makaga, qui jusque là refuse de céder le ministère de la défense nationale. L’on verra s’il sera encore capable de refuser de partir du ministère de la défense nationale après cette prestation de serment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here