Exposition photographique « One Day, I Will ».

0
43
Couverture de l’exposition photographique : « One Day, I Will ».

Pour célébrer le 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, le photographe français Vincent Tremeau présente son exposition « One Day, I Will », au siège des Nations unies à New York, du 27 juillet au 9 septembre 2019. L’exposition représente quarante jeunes filles prises dans des crises humanitaires de par le monde et dévoilent leurs aspirations devant la caméra.

Qu’est-ce que tu veux devenir, quand tu seras grand(e) ? Cette question, nous l’avons toutes et tous déjà entendue à un moment de notre vie. Il est particulièrement difficile d’y répondre quand l’environnement dans lequel on grandit est un conflit ou une crise humanitaire. C’est ce que le photographe français Vincent Tremeau a cherché à capturer au Niger, au Mali, en passant par la République démocratique du Congo, et jusqu’au Népal.

Sa série One Day, I Will (« Un jour, je deviendrai ») met en lumière quarante jeunes femmes prises dans des conflits ou des crises humanitaires. De navigatrice à avocate, de bijoutière à danseuse de breakdance, ces femmes évoquent les aspirations de leur génération. Elles sont astucieusement vêtues d’accessoires trouvés dans leur environnement immédiat et leurs poses reproduisent les attitudes des adultes qu’elles souhaiteraient devenir.

Les photographies capturent de manière unique les défis auxquels font face ces jeunes personnes. Elles mettent en évidence le rôle crucial que joue l’éducation et nous appellent à renforcer notre action pour la protection de l’enfance, alors que nous allons célébrer cette année le 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Ces photographies soulignent aussi le travail exceptionnel accompli par les agents humanitaires qui dédient leurs vies à sauver celles des autres et à mieux protéger les femmes et les filles qui se trouvent au front des pires tragédies humaines. Cette exposition coïncidera avec la Journée mondiale de l’aide humanitaire le 19 août rendant hommage à leur action. Unissons donc nos efforts pour permettre à Habiba de devenir journaliste et de nous informer, à Kaltouma de devenir fermière et de nourrir sa famille, et à Adama de devenir joueuse de football et d’être un modèle pour d’autres jeunes filles.

Les portraits seront exposés sur la clôture du siège des Nations unies sur du 27 juillet au 9 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here