Comment survit le tissu économique gabonais face au Covid-19 ?

0
219

Les entreprises gabonaises ou étrangères ne sont pas épargnées par les affres de la Covid-19. Celles-ci sont soumises à un autre rythme de travail : la façon de procéder, les rapports entre le personnel et les dirigeants. Cela montre à la fois un bouleversement technique qui se répercute sur le plan économique. L’importance est de voir les activités économiques de ces entreprises, connaître les retombées en matière de rendement, chiffre d’affaires ou bénéfices.

Certaines entreprises gabonaises ou des sociétés étrangères installées au Gabon se sont retrouvées en cessation d’activité en raison de l’arrivée de la pandémie du Coronavirus. D’autres se retrouvent en difficulté de trésorerie. C’est alors que l’Etat Gabonais leur a apporté un soutien de 225 milliards de FCFA. Elles ont également perçu un moratoire sur le remboursement de leurs dettes bancaires, des remises d’impôts dans le but de préserver leurs emplois, et enfin une réduction de moitié de leur impôt libératoire.

Avec l’apparition du Covid-19 dès mars 2020, le Chef de l’Etat a accordé aux Petites et Moyennes Entreprises un crédit bancaire et des prêts bonifiés à un taux plafonné de 5,5% pour palier notamment au problème du payement de salaire. Il a été aussi mis en place un guichet de financement d’urgence pour répondre rapidement aux demandes urgentes de trésorerie des entreprises.

Ainsi, il est évident que la réalité technique a fait ralentir la réalité économique en termes de rendement, chiffre d’affaire ou de bénéfice des entreprises de peu à cause de la lenteur des tâches de travail, la distanciation entre les employés et les employeurs illustré avec l’usage du télétravail. Toutes les mesures d’accompagnement économiques octroyées par l’Etat gabonais aux entreprises ont été mises en place dans le but de maintenir la productivité. Cependant ce maintien productif semble être difficile à rattraper par rapport aux périodes antérieures au Covid-19 vu le changement du mode de travail. De ce fait, les entreprises gabonaise ou étrangères sont dans une lutte permanente, un combat quotidien en vue d’une stabilité de leur économie afin d’éviter un flanchement ou une récession dans leurs activités économiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here