CGE : 41 partis politiques de l’opposition vont descendre Lambert Noël Matha.

0
987
David Mbadinga

Les 41 partis politiques de l’opposition vont descendre Lambert Noél Matha, le ministre de l’intérieur, à l’occasion d’une conférence de presse qui se tiendra ce jeudi 19 avril au quartier général d’Héritage et Modernité.

Le pêché du ministre de l’intérieur,  selon   David Mbadinga  est d’avoir rendu public la liste des membres de la commission ad hoc chargée de recevoir et d’examiner les candidatures à la présidence  du  centre gabonais des élections(CGE), et ceux du collège spécial devant élire le président.

En effet, le ministre de l’intérieur avait fait la publication des représentants de la commission ad hoc  en charge des candidatures et ceux du collège spécial pour l’élection du président du CGE. Il s’agira pour David Mbadinga d’édifié l’opinion nationale  et internationale.

« Le ministre de l’intérieur en publiant  ces noms est allé au-delà  de  ses prérogatives que lui confère la loi. Car l’ordonnance 0004/PR/2018 du 26 janvier 2018, en son article 12 aux alinéas 2 et 3 définit clairement le rôle que chaque acteur doit jouer dans la désignation de ses membres. L’article  12 dit clairement  que les deux camps politiques notamment la majorité et l’opposition désignent leurs représentants à la commission ad hoc et au collège spécial. Contrairement au texte qui dit que le ministre de l’intérieur met en place le CGE. Ici, les rôles sont bien définis », a déclaré David Mbadinga,  président du bloc des 41 partis politiques de l’opposition.

En se référant  à l’ordonnance 0004/PR/2018, les parties pourront encore sauvés ce qui peut l’être, même si pour l’heure la date de la tenue des élections législatives tarde à sortir du ventre du ministère de l’intérieur, Lambert Noël Matha.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here