Assemblée Nationale : réclamation des primes avant la mise en place du bureau.

0
219
Grève illimitée à l'Assemblée Nationale, le personnel réclame des arriérés de salaire et primes.

L’entrée principale du Palais Léon Mba a été bloquée ce matin par les agants de l’Assemblée Nationale regroupés au sein du Syndicat du personnel de l’Assemblée Nationale(SYPAN). Des informations recueillies sur place, il ressort que le personnel en grève illimitée depuis bientôt un mois reclameraient non seulement deux mois de salaires mais aussi des primes diverses et l’arbre de Noël.

« Comme vous pouvez le constater, ce matin il est encore question de réclamer non seulement nos salaires mais également les primes de session et l’arbre de Noel, nous avons passé les fêtes comme vous le voyez manquant de tout, il faudrat que la tutelle trouve une solution à ce problème. D’ailleurs il vous souviendra que nous avons cumulé près de six mois d’arriérés de salaire, quatre avaient déjà été réglés et là nous voulons ce qui nous est dù avant l’installation du nouveau bureau de l’Assemblée qui aura lieu le 11 Janvier prochain. » a expliqué Jean Rodrigue B. membre du Syndicat du personnel de l’Assemblée Nationale.

En toute état de cause, la tension est montée d’un cran du côté du Palais Léon où le bureau du SYPAN est reçu actuellement par le secrétaire général de l’Assemblée. Une question tarode tout de même les esprits de nombreux gabonais qui ne comprennent pas comment le personnel d’une institution comme l’Assemblée Nationale peut-elle cumulée près de six mois d’arriérés de salaires sans omettre les primes diverses pourtant elle bénéficie d’une certaine autonomie de gestion.

Cette situation ne concerne pas que l’Assemblée Nationale, il y a quelques temps c’était les sénateurs et bien avant les agents du Conseil Economique, Social et Environnemental(CESE). C’est à croire que la décentralisation n’existe que de nom au Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here