Alain Claude Bilie-By Nze dote les fédérations gabonaises d’un espace de travail.

0
136
Le ministre d'Etat, ministre des sports remettant les clés à un président de fédération.

En répondant aux préoccupations  des différentes fédérations sportives gabonaises, le ministre d’Etat en charge des sports, Alain Claude Bilie-By Nze et la ministre délégué ont organisé le vendredi 21 décembre 2018, une cérémonie dans les locaux du stade de l’amitié sis à Angondjé, pour procéder officiellement à la remise des clés des bureaux des organisations sportives.

Le ministre d’Etat, ministre en charge des sports Alain- Claude Bilie By Nzé visitant les nouveaux locaux avec les présidents de fédérations.

Ce sont près de quatorze (14) Fédération gabonaise qui ont bénéficié  d’un espace de travail. Un siège pour chacune de ces organisations sportives, qui leur permettra dorénavant de disposer d’une adresse fixe. Mais aussi selon le ministre en charge du Sport, de préserver les archives des fédérations qui risquent à tout moment d’être prises en otage par les bailleurs, dans le cas où celles-ci sont en location.

«Aujourd’hui, nous avons le plaisir de mettre à leurs dispositions un espace au sein du stade de l’amitié où ils seront désormais logés. Bien entendu, il y a encore des choses a amélioré. Qu’à cela ne tienne, ils ont dorénavant une adresse, un espace de travail non loin du comité national Olympique. Ce qui permettra d’avoir de meilleur échange et de rapport », a déclaré Alain- Claude Bilie By Nzé, ministre d’Etat, ministre des Sports.

Les fédérations bénéficiaires de ce « cadeau de noël » offert en avance, sont en l’occurrence : le Volleyball, le Scrabble, le tennis de table, le tennis, le Taekwondo, le rugby, la Natation, le wushu, l’athlétisme, le basket-ball, le cyclisme, le judo, le golf et le karate Do et arts martiaux affinitaires. Une dotation saluée par le Secrétaire général du mouvement sportif gabonais, Joseph Walter Foula.

« Nous présentons au ministre du sport toute notre gratitude. Car par ce geste, le ministre d’Etat a fait en sorte que chaque organisation sportive est la base existentielle. Ce qui signifie un siège qui permet dorénavant de régler bien de choses. Pour certains de ne plus aller louer. Et ceux qui n’avaient pas de local, ont par ce geste un lieu gratuit où ils pourront dores et déjà se retrouver. Ce qui est fondamental pour une organisation sportive digne de ce nom. Nous ne pouvons que présenter au ministre de l’Etat, toute notre gratitude », a expliqué Joseph Walter Foula.

De nouveau locaux flambant neuf, qui l’on l’espère feront l’objet d’une gestion responsable par les présidents et membres des différentes fédérations sportives. Une première dans l’histoire du sport au Gabon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here