Absence de toilettes publics

0
105
En plein centre ville de la capitale gabonaise pas de toilettes publiques.

A Libreville comme à l’intérieur du pays, certains quartiers et artères de la capitale et les chefs-lieux de provinces manquent de toilettes publics. Une absence qui dérange sérieusement les chefs de quartiers et les usagers, au regard des conséquences qui en découlent au moment de satisfaire leurs besoins.

« Il m’arrive de fois d’avoir un besoin présent, à défaut de trouver une personne compréhensible où une forêt, le ridicule prend le dessus surtout s’il s’agit d’une diarrhée » regrette Mathieu.
Plus compliqué pour les femmes à l’exemple de Jacqueline « Des fois, il vous arrive d’apercevoir une femme en train d’uriner en public oubliant qu’elle a déjà sollicité le besoin, elle n’a pas le choix que de s’exposer, surtout quand elle a consommé trop de bière » a-t-elle expliqué avec une grande désolation.

La construction de ces toilettes publiques comme au quartier Cocotier devraient s’étendre non seulement dans les quartiers périphériques, mais aussi au centre-ville.
« Au centre- ville, c’est regrettable, très regrettable si l’envie de se soulager se manifeste, vous courrez le risque de subir une humiliation par manque d’espace approprié pour satisfaire vos besoins naturels. Souhaitons tout simplement que la mise en place des toilettes publiques au quartier cocotier par les Tipée va s’étendre aux plus de 500 000 mille habitants que compte la commune de Libreville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here