La sixième édition de La Nuit du Football Africain innove avec succès à Lomé

0
63
Une affiche de la nuit du football africain.

Confortant son positionnement d’événement prestigieux, la Nuit du Football Africain devient aussi une plateforme associant sportifs et décideurs publics et privés pour développer l’économie du sport en Afrique.

A l’issue de la sixième édition de La Nuit du football Africain, Foot Media Events et le comité d’organisation ont rendu publics les résultats et chiffres clé de l’événement qui s’est tenu le 27 juillet à Lomé sous le haut patronage de Faure Gnassingbé, Président de la République togolaise. Avec 6 récompenses remises aux légendes que sont Daniel Amokachi, Shabani Nonda, TP Mazembé, Thierno Seydi, Mohamed Aboutrika et Emmanuel Adebayor, 614 participants au diner gala, une affluence record de 30 000 supporters enthousiastes au stade nouvellement rénové de Kégué, 15 partenariats médias, un panel et un business networking event consacrés à l’économie du sport en Afrique, la sixième Nuit du Football africain est un incontestable succès.

« La république togolaise est très fière d’avoir accueilli dans sa capitale cet événement fédérateur, qui s’inscrit parfaitement dans la volonté du Togo de devenir l’hôte de manifestations panafricaines d’importance », a indiqué Monsieur Folly Bazi Katari, Ministre de la Communication, des Sports et de l’Education à la Citoyenneté de la République togolaise. « Cet événement nous a également donné une belle opportunité de présenter les efforts du Togo en matière de promotion des activités sportives, à travers notamment la construction de nouvelles infrastructures et la structuration de filières d’excellence. Le Togo est engagé auprès de ses sportifs et de ses fédérations et désireux de promouvoir l’économie du sport dans son ensemble » a-t-il ajouté.

Membre du comité d’organisation et directrice du cabinet Impulse Africa, Madame Anne-Elvire Esmel a évoqué les innovations de la sixième édition qui avait pour thème Sport et Développement : « Tout d’abord, un business networking event a permis de présenter des projets intéressant la communauté sportive, parmi lesquels les fonds AfricArena et DiaspoLab destinés à financer des initiatives à fort impact social et économique en Afrique, et le projet de navire-hôpital MercyShips », a-t-elle expliqué, avant d’ajouter : «Nous avons ensuite organisé un panel à haut niveau avec Joseph-Antoine Bell, Jimmy Adjovi-Boco, Fondateur de l’Institut Diambars, et Samba Bathily, Président du groupe ADS, sur les opportunités de développement économique dans le secteur, notamment en matière de formation et de valorisation des infrastructures sportives». Testés avec succès, ces deux concepts pourraient être repris à l’avenir.

« Pour l’organisation de cette sixième édition, nous avons bénéficié du soutien sans faille des autorités togolaises, auxquelles nous sommes très reconnaissants. Le travail de coordination, très efficace, nous a permis d’arriver à un résultat à la hauteur de nos ambitions. Je veux également remercier l’ensemble des équipes mobilisées, à Lomé, à Abidjan, A Ouagadougou, à Dakar et à Paris pour leur dévouement, leur enthousiasme et leur professionnalisme. La Nuit du football Africain démontre que nous pouvons réussir des événements à très haut niveau avec des compétences africaines » a, quant à lui, souligné Yves Sawadogo, Président de Foot Media Events et promoteur du projet. « Nous voulons rester un événement clé du calendrier sportif africain tout en devenant une plateforme de référence pour rapprocher les communautés sportives du secteur privé et des décideurs publics, et aider à l’émergence de projets concrets en faveur du sport et de l’Afrique», a-t-il ajouté, en évoquant sa vision de long terme.

Un film documentaire présentant les coulisses et les temps forts du 27 juillet dernier sera bientôt disponible. Les équipes engagées commencent dès à présent à préparer la prochaine édition, avec la volonté de poursuivre leur démarche associant davantage communautés sportives, institutions publiques et acteurs du secteur privé pour agir positivement en faveur du développement des chaines de valeurs sportives en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here